AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Mar 10 Fév - 10:05

Début de l'Hiver Merakien, 6ème jour du mois de janvier de l'an 900.

Rose laissait son regard errer sur la plaine glacée qui s'étendait devant elle. Elle brillait de mille feux sous le soleil glacial. C'était un spectacle magnifique, pourtant, elle soupira.

Venir en Lathorie en hiver n'était pas vraiment l'idée du siècle, la tempête qu'ils avaient essuyée pendant les jours précédents le lui avait douloureusement rappelé. Heureusement, le calme était revenu et elle espérait que le temps clément et ensoleillé de cette journée leur permettrait d'atteindre Lathor avant la tombée de la nuit.

Il lui tardait de pouvoir se reposer dans un vrai lit et surtout de pouvoir prendre un bain ! Bien qu'elle soit habituée à cette vie nomade et à ses désagréments, les aléas de ce voyage en particulier lui donnaient l'impression de ne pas s'être lavée depuis des semaines. Ce qui finalement n'était pas loin d'être le cas... Elle s'efforçait toujours de garder une certaine hygiène, mais en Lathorie, en hiver, quand l'eau commençait à geler dans les casseroles à peine retirées du feu, c'était quand même très compliqué.

Habituellement, elle s'arrangeait pour venir à Lathor pendant des saisons plus clémentes mais là, elle n'avait pas vraiment eu le choix. Un de ses clients les plus réguliers vivait ici et lui avait commandé une pièce particulière qu'il désirait offrir à son épouse pour l'anniversaire de leur mariage. Elle ne voulait pas le décevoir. Elle avait espéré pouvoir la lui livrer plus tôt, mais elle avait eu du mal à se procurer cet article, et depuis qu'elle l'avait il faisait l'objet de toutes ses attentions. Elle était impatiente d'en être libérée.

Pour rentabiliser le voyage, elle s'était abondamment fournie d'articles divers et variés, notamment en fruits et légumes du sud. Elle savait qu'ils seraient plus qu'appréciés à Lathor en cette saison, et que les infinies précautions qu'elle avait dû prendre pour que le froid et le gel de cette contrée ne les gâtent pas dans les chariots serait récompensées.

Il fallut encore de nombreuses heures avant que la caravane n'arrive en vue de la cité. Lorsque les portes de la ville furent en vue, elle entendit les exclamations de joie de ses compagnons de voyage. Elle comprit qu'elle devrait faire preuve d'une certaine fermeté pour que le boulot soit fait à l'arrivée, eux aussi étaient impatients de pouvoir se reposer, se détendre et se réchauffer. Mais elle savait aussi qu'elle n'aurait pas trop de mal. Bien que femme dans un milieu presque exclusivement masculin, elle avait gagné leur respect, parce que tous savaient qu'elle était encore plus exigeante envers elle-même que ce qu'elle l'était avec eux.

Et ce soir, ce serait encore le cas. Quand ils auraient déchargé les chariots, rangé les marchandises, pansé les chevaux, et que son équipage s'amuserait et se détendrait à l'auberge, elle, elle soignerait un peu son apparence, et il allait y avoir du boulot, avant d'aller livrer la commande à son client. Elle savait qu'elle en aurait pour une bonne partie de la soirée. Cette idée lui arracha un soupir de lassitude.

L'installation à l'auberge fut plus rapide que prévue. Tout le monde était pressé de pouvoir rejoindre la grande salle de l'auberge pour boire un coup et se détendre auprès du feu.

Rose laissa ses hommes s'amuser et gagna la chambre qu'elle avait réservée. Comme elle l'avait espéré, ses instructions avaient été suivies et une baignoire pleine d'eau chaude attendait son arrivé dans la petite pièce attenante.

Elle sourit de plaisir et se dévêtit avant de s'immerger dans le baquet. Elle aurait bien aimé pouvoir y paresser un peu, mais elle n'avait pas le temps. Elle s'étrilla vigoureusement pour se débarrasser de la crasse accumulée pendant les derniers jours de voyage, se lava soigneusement les cheveux, avant de se sécher soigneusement et de revêtir sa plus belle robe.

Ensuite, elle maquilla légèrement son visage, pour cacher les marques de fatigues. L'effet n'était pas miraculeux, mais c'était toujours mieux que rien.

Elle enfila son manteau bleu bordé de fourrure et quitta la pièce.

En descendant l'escalier qui menait à la salle de l'auberge, elle entendit le tumulte et les chants des consommateurs, dont une bonne partie faisait partie de sa caravane. Elle sourit. Qu'ils s'amusent, ils l'avaient bien mérité.

Elle venait d'atteindre la porte lorsqu'elle entendit Ménélas l'interpeller. Elle ne fut pas vraiment surprise de voir qu'il s'était changé et habillé pour ressortir dans le froid. Elle lui sourit :

-« Je n'ai pas besoin de toi, Ménélas. Ce n'est qu'à quelques rues d'ici. Tu peux rester avec tes compagnons et profiter de ta soirée.»

-« Non. »
répondit-il simplement.

Elle se contenta de hausser les épaules. Elle le connaissait bien. C'était un compagnon de longue date. Pas bavard, mais il lui était très attaché et veillait sur elle comme il aurait veillé sur une petite sœur turbulente.

Elle sortit, suivie par son garde du corps. Finalement, en parcourant les rues vides, elle dut reconnaître qu'elle se sentait rassurée par la présence de Ménélas. Même si Lathor n'était pas la ville la plus dangereuse qu'elle connaissait, elle savait aussi qu'il y avait des tire-laine partout, et qu'une femme seule leur paraissait souvent une proie facile.

Ils venaient de tourner à l'angle d'une rue, et n'étaient plus qu'à quelque pas de leur destination lorsque trois ombres sortirent d'une porte cochère. Bien sûr, ça aurait pu n'être que des fêtards en goguettes, mais Rose avait depuis longtemps développé une certaine aptitude à voir arriver les problèmes. Et là, ils étaient au nombre de trois. Elle sentit Ménélas se tendre à côté d'elle, et se maudit de ne pas avoir pensé à prendre ne serait-ce que sa dague.

Les hommes se rapprochèrent d'eux. À la lueur des torches qui éclairaient la rue, elle devina le sourire mauvais qui barrait le visage de celui qui semblait être leur chef. Il était clair qu'il ne s'attendait pas à beaucoup de résistance. Elle devina qu'il la considérait comme quantité négligeable. D'un geste, il ordonna à ses sbires de s'occuper de Ménélas.

Tirant leurs armes, ils s'élancèrent vers lui, alors que le troisième continuait de s'approcher d'elle. Elle ne bougea pas. Attendant qu'il soit suffisamment près pour que le coup qu'elle se proposait de lui porter ait l'effet escompté.

Mais, les choses n'en arrivèrent pas là. Une silhouette, sortie de l'ombre du coin de la rue, interrompit les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Ven 13 Fév - 13:37


Quelques jours… Cela faisait quelques jours maintenant que Nordahl attendait l'arrivée de la fameuse caravane d'humains. Comme tous les Murmures, les Boucliers parcourant les étendues de Lathorie se devaient de le tenir au courant de ce qui pouvait se passer en Lathorie et plus particulièrement du passage des étrangers. Il y a un peu plus d'une semaine à présent, on lui avait rapporté l'entrée par les portes de glace d'une caravane d'humains réputée pour commercer dans Lathor, chose étonnante en hiver car il fallait être très expérimenté pour parvenir à braver les importantes bourrasques hivernales qui traversaient les steppes enneigées.

Bien qu'à peine quelques jours se soient écoulés depuis son court échange avec Castiel, Nordahl commençait à réellement s'impatienter de ne pas pouvoir quitter la ville. Après tout il avait une mission à accomplir et ne pouvait pas se permettre de faire attendre la Voix du Nord plus longtemps. Le Murmure faisait régulièrement demander aux Boucliers de vérifier où en était la caravane dans sa traversée les terres glacées… Evidemment il ne pouvait pas se permettre de demander aux thériantrophes d'aller aider ces humains, ce n'étaient en rien dans leurs compétences et ils avaient des choses à faire…

Puis un jour on lui apporta la nouvelle qui ravit le Murmure. Une caravane était en vue et ne tarderait pas à rejoindre Lathor. Bien sûr à cause du temps, il fallut que Nord attende quelques jours au moins avant qu'on lui annonce que la caravane de commerce venait de passer la porte. Pourtant, comme il était en plein entraînement avec de jeunes Boucliers il préféra ne pas laisser les apprentis guerriers à leur sort. Lorsqu'il termina avec eux et qu'il rejoignit enfin l'entrée de Lathor, la caravane n'y était bien évidemment plus…

Il passa ainsi toute la fin de son après-midi à se renseigner autant auprès des gardiens de la ville que des commerçants lathoriens qui avaient sans doute vu les humains passer dans les rues. Après tout, les caravanes de marchands venant principalement du sud était très attendues, ne serait-ce que pour les délicieux fruits qu'elles pouvaient ramener dans leurs chariots. Nordahl parvint finalement à obtenir le nom de l'auberge dans laquelle les étrangers avaient trouvé refuge pour la nuit, ce n'était pas bien étonnant d'ailleurs après avoir affronté les tempêtes ils avaient bien le droit de prendre un petit peu de repos.

Nordahl s'y rendit alors très rapidement, trouvant ainsi les hommes occupés à festoyer et se réchauffer grâce à l'alcool. Il s'en amusa assez et c'était agréable de voir les humains s'amuser avec les quelques thériantrophes présents dans la grande salle. Une preuve supplémentaire que les différentes races pouvaient s'entendre. C'est ainsi parmi eux que Nord chercha le dirigeant de la caravane… Ou plutôt la dirigeante, d'après les informations qu'on lui confia. Mais ce fut l'aubergiste qui lui fit comprendre que la demoiselle était sortie à peine quelques minutes après son arrivée.

Dépité de l'avoir encore ratée, le Murmure ne se démonta pas pour autant et sortit de nouveau dans le froid de la nuit à la recherche de la jeune femme. Connaissant la ville sur le bout des doigts et marchant d'un pas assez rapide, il traversa les grandes avenues avant de s'orienter dans un petit quartier… A cette heure-là il n'y avait pas grand monde et trouver des humains à Lathor n'était pas bien compliqué.

Après une dizaine de minutes de marche, il commença à entendre des voix. Mais c'est le son caractéristique d'épées tirées de leur fourreau qui alerta Nordahl. Il s'empressa de rejoindre la ruelle en question et fronça les sourcils en voyant trois thériantrophes s'en prendre aux humains de passage.

"Ça suffit ! " gronda-t-il, mécontent de voir que certains osaient s'en prendre à des étrangers uniquement venus pour le commerce. "J'espère que vous ne comptiez pas blesser nos invités. "

Nordahl avait cette voix autoritaire et ce regard glacé qui faisaient clairement comprendre qu'il ne plaisantait pas. L'homme était un soldat et cela se voyait clairement dans sa posture droite, l'épée attachée à sa ceinture. Il approcha en fronçant les sourcils mais remarqua bien que les hommes l'avaient reconnu, le chef de la bande reculant d'un pas.

"Partez. Maintenant. Avant que je n'intervienne." Ordonna-t-il, la main posée sur sa propre épée.Heureusement, cela suffit à ce que les hommes abandonnent l'idée qu'ils avaient eu en premier lieu. Se détendant progressivement, Nordahl s'approcha de la jeune femme avec un sourire poli. "Bonsoir… Est-ce que tout vas bien ? "

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Sam 14 Fév - 8:10

Rose sursauta en entendant le nouveau venu s'adresser à leurs agresseurs d'un ton autoritaire. Concentrée comme elle l'était sur l'approche du chef de la bande, il lui fallut quelque seconde pour comprendre les mots que le l'homme sorti de l'obscurité avait prononcés. Quelques secondes pendant lesquelles elle craint qu'il ne fasse partie de la bande.

Quand enfin, elle compris que ce n'était pas le cas, elle ne put retenir un discret soupir de soulagement. Surtout lorsqu'elle vit les trois hommes commencer à reculer et s'éloigner. Ce devait être quelqu'un d'important, vu la réaction du chef de bande. Rose avait pu voir passer sur le visage de l'homme qui lui faisait fasse toute une palette d'émotions, de la stupeur quand il l'avait reconnu, de la colère vite rentrée, de la déception de voir cette proie facile lui échapper, puis une amère résignation quand il fit un pas en arrière.

Rose s'efforça de rester impassible et vigilante. Ce pouvait n'être qu'une ruse en vue d'une attaque éclair. Il était si prés d'elle, qu'il pourrait l'atteindre avant même que leur sauveur n'ait eu le temps de réagir. Mais non. Le chef de bande sembla estimer que le jeu n'en valait pas la chandelle et recula d'un pas, ordonnant à ses hommes d'en faire de même.

Rose les suivit des yeux jusqu'à ce qu'ils aient disparu dans l'ombre avant se tourner vers Ménélas pour vérifier qu'il allait bien, puis vers leur sauveur qui s'approchait d'elle.

C'était un homme d'une quarantaine d'années, d'une belle prestance. C'était visiblement un soldat, pas un simple troufion, mais probablement quelqu'un de haut placé dans la hiérarchie militaire.

Lorsqu'il s'adressa à eux pour leur demander s'ils allaient bien, Rose eut l'impression que ce n'était pas la même personne qui s'était adressé aux bandits. La voix de l'homme était à présent douce et pleine de sollicitude.

Elle sentit Ménélas se placer près d'elle et sourit. Son compagnon restait vigilant et méfiant en toutes circonstances. Elle savait qu'il était en train de jauger l'éventuel adversaire. Elle lui posa doucement la main sur le bras pour l'inciter à se détendre, avant de répondre :

-« Oui, ça va. Grâce à vous. Monsieur... ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Dim 15 Fév - 19:36



Nordahl rejoignit ainsi d'un pas tranquille la jeune femme et son garde-du-corps, s'assurant d'un regard qu'aucun des deux ne soit blessé. Heureusement ce n'était pas le cas car il se voyait mal réveiller un médecin en pleine nuit, même si c'était pour la bonne cause. Se doutant que les deux humains allaient être sur leurs gardes malgré tout, le Murmure maintint une distance de quelques pas pour les rassurer. Lui n'en avait pas le moins du monde besoin après tout. Gardant ce sourire doux et accueillant, il ne dégageait pas une once de menace dans sa posture contrairement au moment où il s'était adressé aux agresseurs.

Il prit le temps de glisser une main dans ses cheveux auburn et arrangea une mèche sauvage derrière l'une de ses oreilles. Le geste était lent mais ne dura pourtant pas des heures, laissant sans doute à la jeune femme le temps de rassurer son garde-du-corps. Il préférait ne pas trop inquiéter son compagnon car l'homme ne semblait pas être du genre à rire, sans compter que Nordahl avait autre chose à faire que se battre, surtout avec les évènements récents. Toussotant légèrement pour éclaircir sa voix, il fit tout de même un discret geste de la main en guise d'apaisement.

"Nordahl Brandson, pour vous servir. Mais vous pouvez m'appeler Nordahl, c'est tout de même plus court. " Il jeta un coup d'œil autour d'eux. "Peut-être puis-je vous accompagner jusqu'à votre destination ? Vous êtes plutôt loin de l'auberge où sont les hommes de votre caravane, Mademoiselle… ? "

Se doutant que connaître ce genre d'informations devait paraître un petit peu suspect, du moins pour une jeune femme qui venait tout juste de réchapper à une agression… Il se dit qu'il ferait mieux d'immédiatement préciser sa pensée.

"Ne vous inquiétez pas je ne compte pas vous faire de mal bien sûr. Je suis un… Soldat haut gradé. " Préféra-t-il dire car il ignorait si la femme connaissait ou non la hiérarchie lathorienne. "C'est la raison pour laquelle j'ai été mis au courant de votre arrivée avant même que vous n'atteigniez Lathor."

Au moins elle ne risquait pas de se méprendre sur ses informations. Il préférait attendre un peu avant de parler de la raison qui l'avait poussé à la retrouver. Après tout si elle était dehors à cette heure-là, ce n'était pas pour faire une longue promenade au clair des lunes. Elle devait être pressée et il se dit qu'elle avait sans doute autre chose à faire que discuter d'affaires en plein milieu de la rue.

"Je peux veiller à ce que personne ne vous dérange jusqu'à ce que vous terminiez ce que vous avez à faire."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Lun 23 Fév - 10:41

L'homme s'avança vers eux, elle surprit le regard qu'il leur lança pour s'assurer qu'ils allaient bien. Avec prévenance, il s'arrêta tranquillement à quelques pas d'eaux. Il leur souriait tranquillement, et sa posture s'était modifiée. Envolée la posture menaçante qu'il avait prise face à leurs agresseurs, à présent, il semblait détendu et bienveillant. Mais Rose restait vigilante.

D'un geste tranquille et détendu, il passa une main dans ses cheveux, comme pour leur laisser le temps de se rassurer. Rose, posa la main sur l'avant-bras de Ménélas pour l'apaiser. Il s'éclaircit la voix, et fit un geste apaisant de la main avant de se présenter.

Il semblait toujours vigilant, jetant des regards autour de lui, avant de proposer de les accompagner vers leur rendez vous.

Rose se sentit sourire. Il semblait avoir un certain sens de la déduction. Il était passé à l'auberge et avait vu que tous ses compagnons prenaient du bon temps sauf elle. Il ne lui avais pas fallu longtemps pour comprendre que la seule chose qui aurait pu la pousser à ressortir en soirée après un tel voyage.

Comme elle l'avait pensé, il lui confirma qu'il faisait partie de l'armée, et qu'il avait un certain grade. Elle comprit également que tout au long de leur périple depuis qu'ils avaient franchi la frontière de la Lathorie, ils avaient été en permanence sous surveillance.

Elle trouva ça rassurant d'une certaine manière, mais elle se demandait pourquoi sa caravane avait fait l'objet de temps d'attention.

Elle trouvait un peu étrange l'attention dont l'officier semblait faire preuve à son égard, mais, finalement, elle préférait que ce soit lui que des brigands; Et son cœur lui disait qu'elle pouvait lui faire confiance. Elle trouva rassurant d'avoir été ainsi surveillée depuis le son passage de la frontière, mais elle se demandait pourquoi sa caravane avait fait l'objet de temps d'attention. Et l'homme qu'elle avait sous les yeux, elle sentait que malgré son choix de carrière qui pouvait paraître un peu violent, il était gentil. Très gentils. Et pour elle, la gentillesse était une grande qualité.

Elle lui sourit plus largement et adoucit son regard avant de répondre :

-« J'ai un rendez-vous à quelques mètres d'ici pour une livraison particulière. J'apprécierais beaucoup votre compagnie jusqu'à ce que cette livraison soit effectuée. Et puis, après, vous me permettrez bien de vous offrir un verre à la taverne pour vous remercier de votre intervention ? »


Elle se tut un instant, l'observant, un peu. Il était curieux qu'un officier de la garde soit justement intervenu quand elle avait besoin d'aide, et il semblait bien renseigné... comme si c'est elle qu'il avait cherchée à travers les rues de la ville.

Avec un petit sourire en coin, elle ajouta :

-« Et puis, comme ça vous pourrez m'expliquer ce qui vous a poussé à vous lancer à ma recherche à peine ma caravane arrivée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Ven 27 Fév - 19:51


En effet Nordahl était tout de même encore sur ses gardes bien que cela ne se voyait quasiment plus grâce à sa posture décontractée. C'était par principe et malgré tout ce qu'il pouvait dire pour paraître rassurant. Après tout c'était un soldat dont le but était – outre maintenir la paix dans Lathor – d'assurer la protection de la Voix du Nord. Se relâcher dans un moment tel ne faisait pas partie de l'ordre du jour. Mais au moins cela n'empêchait pas la jeune femme d'afficher un sourire d'abord timide puis franc, elle semblait parvenir à lui faire confiance malgré tout.

Et cela lui permettait de ne pas avoir à trop réfléchir pour entamer la discussion, lui qui n'était pas du genre bavard. Il aurait pu garder le silence dans ce genre de situation car il n'était en rien nécessaire de questionner la personne pour s'assurer que celle-ci allait bien. Mais aujourd'hui, il devait exécuter sa mission. Et pour cela, il devait se montrer le plus aimable et amical possible pour espérer voir sa demande acceptée. De toute façon, il pouvait très bien se proposer comme autre garde du corps, c'était toujours quelque chose d'utile pour ce genre de caravane de commerce.

En tout cas, la jeune femme était loin d'être sotte pour se douter que toute l'attention dont il avait fait preuve depuis son arrivée en Lathorie et jusque-là avait un but clair et précis et qu'il n'était là que pour en discuter. Quoi qu'il en soit elle avait toujours omis de lui donner son prénom et elle ne semblait pas encore prête à le faire, ce qu'il comprenait parfaitement. C'était un moyen comme un autre de se protéger et c'était même très respectable pour une jeune femme.

"Très bien alors… Je veillerai à ce qu'il ne vous arrive rien mademoiselle." Murmura-t-il avec un discret sourire toujours aussi poli. "J'accepte avec plaisir votre invitation à boire un verre, enfin bien sûr si vous n'êtes pas trop fatiguée après ce si long voyage."

Il savait que cela ne pouvait pas attendre mais ne voulait pas de discussion précipitée et irréfléchie sur ce qu'il voulait lui demander. Se laissant observer sans faire le moindre commentaire, il sourit un petit peu plus encore.

"En effet, je ne vais rien vous cacher. Comme vous l'avez vite deviné... Un sujet épineux me pousse à venir vous voir mais… nous aurons le temps d'en parler plus tard en effet, mademoiselle." Ajouta-t-il également avant de glisser paisiblement les mains dans ses poches.

Il ne voyait aucun danger autour d'eux ni n'en entendait. Pas de risque de tomber sur une nouvelle agression de toute façon, pas avec un Murmure aux côtés de la demoiselle. Il attendit de connaître la direction qu'elle désirait emprunter avant de marcher à ses côtés, ne pouvant pas s'empêcher de sentir la curiosité pointer le bout de son nez. Sa démarche s'adaptait à celle des deux humains qu'il accompagnait, finissant par jeter un regard à la jeune femme.

"J'admire beaucoup le travail que vous faites, vous avez beaucoup de courage pour diriger une caravane. En tout cas voyager au travers du monde doit vous apporter des choses importantes pour votre connaissance personnelle. Qu'est-ce qui vous attraie le plus dans ce métier ?"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Sam 28 Fév - 8:56

Rose eut un petit sourire en coin quand il lui confirma que ce n'était pas par hasard qu'il l'avait retrouvée dans cette rue et que c'était bien elle qu'il recherchait. Elle releva quand même un sourcil interrogatif quand il lui parla d'un sujet « épineux » dont il ne semblait pas vouloir parler au milieu de la rue. Elle se demandait ce qu'un soldat de haut grade pouvait bien vouloir d'une petite commerçante itinérante.

Quand il évoqua sa fatigue probable, elle fut tentée de lui proposer un rendez-vous pour le lendemain, mais elle ne voulait pas le renvoyer sans un remerciement pour son intervention et sa compagnie pour le reste du trajet. Être en la compagnie d'un soldat pour finir sa livraison et retourner à l'auberge la rassurait. Elle était parfaitement consciente, après l'agression dont ils venaient d'être victimes, que la présence seule de Ménélas ne suffisait pas à décourager certains brigands.

Elle vit que Nordhal se détendait et lui indiqua où elle devait se rendre. Ils se mirent en route. Le trajet ne leur prendrait plus beaucoup de temps, ils étaient presque arrivés à destination.

Quand le soldat lui fit part de son admiration sur son choix de carrière plutôt inhabituel pour une femme, et l'interrogea sur ce qui lui plaisait le plus dans son métier, elle se demanda un instant s'il était vraiment intéressé ou si son but était juste de faire un brin de conversation polie. Mais, finalement, peut importait. Ça question était légitime, ce n'était pas la première fois que Rose provoquait la curiosité de ses interlocuteurs.

Elle se tourna vers lui en souriant avant de dire :

-« Je suis née et j'ai grandi dans la caravane. Je n'ai pas connu d'autre vie. Pour moi, cette existence nomade est normale. Je ne m'imagine pas vivre toujours au même endroit, voir le même paysage jour après jour. Même si je reconnais que parfois, comme lors de notre voyage des derniers jours, je me dis que ça doit être agréable de savoir qu'on va dormir dans un bon lit bien chaud. »

Elle haussa les épaules avant d'ajouter :

-« Mais ce genre de pensée n'est que passager. Ce que j'aime dans mon métier, c'est la diversité, les rencontres, et l'imprévu. »

Arrivée devant une des plus belle maison de la ville, elle regarda le jeune soldat prés d'elle, et se dit que son intervention valait une récompense un peu plus conséquente qu'une pinte à l'auberge. Elle savait que le soldat n'avait probablement pas le droit d'accepter une rétribution sonnante et trébuchante, la hiérarchie militaire, quelque soit les royaumes, voyait souvent d'un assez mauvais œil les « pots de vin ».

Mais, il y avait quelque chose qu'elle pourrait lui offrir pour le remercier, sans que ça ne soit mal vu. Elle s'excusa auprès de son interlocuteur et s'éloigna de quelques pas avec Ménélas pour lui glisser quelques mots. L'homme jeta un coup d'œil à Nordhal avant de hocher la tête et de s'éloigner.

Rose revint vers le soldat.

-« Puisque vous vous êtes proposés pour me raccompagner, il n'y a pas de raison que Ménélas ne puisse pas profiter de sa soirée. Attendez-moi quelques instants, s'il vous plait. Je n'en ai pas pour longtemps. »

Elle entra dans la maison. Sa transaction fut assez rapide. Le maître de maison était absent, mais il avait laissé des instructions à son intendant.

Quelques minutes à peine après être entrée, elle ressortait et fut heureuse de voir son « garde du corps » d'un soir. Ce qu'elle avait transporté pour venir avait une grande valeur, mais surtout sentimentale pour son client. Elle avait été surprise du prix qu'il lui avait proposé pour cet article qui lui paraissait bien peu important. Un livre. Abîmé et pas spécialement rare ou précieux. Il lui avait expliqué que ce livre avait beaucoup compté dans la vie de sa femme et qu'il souhaitait qu'elle puisse le récupérer.

Il lui avait même dit où le trouver. Bon, quand elle s'était présentée à l'endroit prévu, elle avait découvert que le livre avait bougé.

Elle avait été obligée de suivre sa trace d'ancien propriétaire en ancien propriétaire, mais ça n'avait pas été spécialement difficile. L'acquérir auprès de la personne qui le possédait, encore plus facile. Quand elle avait annoncé le chiffre de ce qu'elle était prête à payer pour l'ouvrage, la transaction s'était déroulée dans les deux minutes suivantes.

Les brigands qui l'avaient agressée peu avant n'auraient probablement pas été intéressés par cet ouvrage. Mais il aurait pu être endommagé par une altercation. Mais, là... Elle portait sur elle une somme plus que conséquente.

Elle sourit à Nordhal.

-« Voilà une bonne chose de faite. Et si nous allions boire se verre ? » Demanda-t-elle.

Puis, elle réalisa qu'il lui avait dit son nom, mais pas elle. Elle se dit qu'il devait probablement déjà le connaître, mais la politesse exigeait quand même qu'elle se présente.

-« Je crois avoir omis de me présenter. Je m'appelle Rose. Rose Albrech. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Lun 9 Mar - 20:31



La marche du grand Murmure était lente mais rythmée, il faisait de grands pas qui lui permettaient de ne pas ralentir la jeune femme qu'il suivait. Son regard allait rarement sur la personne qu'il accompagnait, à dire vrai Nordahl était plus occupé à surveiller les rues. Il ne craignait en rien que la jeune femme se fasse attaquer maintenant qu'il était à ses côtés mais il profitait de l'accompagner pour faire une petite surveillance des rues. Même si les Boucliers s'en occupaient très bien car c'était là la base de leur travail, Nord aimait jeter un coup d'œil de temps en temps.

Lorsque le petit bout de femme qui l'accompagnait lui sourit, il haussa un sourcil mais écouta avec plaisir son récit à ce sujet. Il fallait avouer que l'homme était très intrigué par la présence d'une femme si jeune dans une caravane de commerce. Mais son explication lui plut suffisamment pour qu'il affiche un discret sourire en hochant la tête légèrement au fur et à mesure de ses paroles. D'ailleurs il finit par répondre de sa voix douce et posée, articulant comme à son habitude les syllabes.

"Ca ne doit pas être la première fois qu'on doit vous demander cela, vu votre facilité à répondre… Enfin je comprends ce que vous vous voulez dire. Voir un paysage différent tous les jours doit être agréable, enfin je suppose… Je ne suis pas de ces gens qui apprécient voyager. Quoi qu'il en soit, c'est inattendu, sans vouloir vous vexer, de voir une demoiselle travailler dans un tel milieu. Mais vous savez ce que vous faites et cela se voit dans votre manière d'être. "

Nordahl l'avait assez vite remarqué en la voyant prête à se défendre de ces bougres qui voulaient l'agresser elle et son garde du corps. Un métier à risques malgré toutes les précautions d'ailleurs mais les problèmes ne semblaient pas arriver fréquemment fort heureusement. Comprenant qu'ils n'étaient pas bien loin de la destination de la jeune femme, lorsque celle-ci arriva non-loin d'une des plus belles maisons de Lathor.

D'ailleurs il ne mit pas longtemps avant de reconnaître l'endroit en question… Nordahl connaissait de vue l'homme possédant la demeure où la commerçante avait affaire tout comme il avait déjà vu la plupart des personnes vivants dans le haut-quartier de la ville. A force de patrouiller lorsqu'il était encore Bouclier, Nord avait fini par connaître les principales familles de Lathor et le propriétaire de la maison en faisait partie.

Il resta pourtant en retrait lorsque la jeune femme s'éloigna en compagnie de son garde du corps. Un coup de vent frais le fit ranger ses mains dans ses poches pour ne pas avoir trop froid aux extrémités alors qu'il attendait patiemment. Il fut tout de même surpris de voir le garde du corps qui partait finalement et son regard traduisait bien son incompréhension quand la petite jeune femme le rejoint.

"Bien sûr, je vous attends ici. Prenez votre temps. "

Ce fameux Mélénas avait sans doute estimé que Nord possédait toutes les capacités pour protéger sa patronne, pour finalement accepter de partir sans rien dire. Dans un sens cela rassurait un peu plus encore l'homme qui se contenta d'attendre patiemment que la jeune femme revienne. Elle lui avait dit que ce serait rapide mais il ne s'attendit pas à la voir ressortir quelques minutes après. Il se demandait bien quel colis l'avait poussée à traverser l'hiver mais ne posa en rien la question car cela ne le regardait pas.

"Avec plaisir oui, cela vous réchauffera. " Répondit-il sur un ton amusé. Il avait un petit côté enjoué bien qu'il ne le laissait que très rarement paraître. "Enchanté mademoiselle Albrech. "

Si lui tolérait que la jeune femme l'appelle par son prénom, il préférait malgré tout se montrer poli en l'appelant par son nom de famille. Après tout elle était l'hôte de Lathor. Il lui emboîta le pas, l'invitant même à prendre un raccourci pour rejoindre l'auberge au plus vite. Le vent se levait et malgré les montagnes qui protégeaient la ville, cela n'empêchait pas le froid glacial de se faire sentir une fois la nuit venue.

Lorsqu'ils entrèrent dans l'auberge il n'y avait plus les joyeux caravaniers qui étaient sans doute partis se reposer vu l'heure pourtant quelques clients étaient encore présents. D'ailleurs l'aubergiste lui-même ne présentait pas de marques de fatigue, habitué à de courtes heures de sommeil il attendait, prêt à servir de nouvelles commandes. Nordahl prit soin de choisir une table isolée malgré tout, par simple précaution. Et son habituelle méfiance le poussa à s'installer dos au mur de sorte à pouvoir surveiller les allées et venues dans la grande pièce.

"Je vous en prie, installez-vous. Mettez-vous à l'aise. Je ne voudrai pas vous brusquer concernant…. Ce qui me fait vous contacter à une telle heure."

(Désolé pour le retard, soucis perso)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Mer 11 Mar - 13:09

Rose sourit quand le grand Murmure répondit positivement à sa proposition avec un air enjoué. Elle se dit qu'il devait faire preuve d'un grand contrôle sur lui-même pour ne pas laisser paraître ses émotions. Elle était sure que dans d'autres circonstances, s'il avait choisi une autre carrière, il aurait pu être plus extraverti, mais il est vrai qu'une carrière dans l'armée n'encourage pas vraiment ce genre de comportement.

Lorsqu'elle se mit en marche pour regagner l'auberge, il la suivit, avant de prendre la direction des choses. Il leur fit gagner un temps précieux en lui indiquant des raccourcis par les petites rues. Raccourcis qu'elle n'aurait probablement osé emprunter seule tant les ruelles était étroites et sinueuse.

Elle savait que Lathor était une ville relativement sure avec peu de délinquance, mais elle avait depuis longtemps pris l'habitude de se montrer prudente. Une jeune femme seule peut attirer des convoitises et elle préférait de ne pas tenter les diables.

Mais avec Nordhal à ses côtés, elle se sentait en sûreté. Ils marchaient vite, la morsure du vent se faisant plus désagréable au fur et à mesure que la soirée s'avançait. Rose était impatiente de retrouver la chaleur de la salle de l'auberge et du grand feu clair qui brûlait dans la cheminée.

Ils n'échangèrent que peu de mots tout au long de leur trajet. Elle s'interrogeait. Bien sûr, il n'était pas aberrant qu'un Murmure ait été informée de l'arrivée d'une caravane commerciale dans la ville, mais elle ne comprenait pas ce qui l'avait poussé à partir à sa recherche le soir même. Visiblement, il s'agissait d'une affaire pressante, et elle ne voyait pas en quoi elle pouvait être utile à un officier de la garde.

Lorsqu'ils entrèrent dans la salle de l'auberge, elle remarqua que la plupart de ses hommes n'y étaient plus. Ce qui n'était guère étonnant. Le voyage avait été éprouvant, et ajouté à un peu d'alcool, ils avaient dû s'effondrer de fatigue et partir ce coucher tôt.

Il ne restait que quelques clients, des habitués visiblement, avec qui le patron discutait tranquillement attendant patiemment les dernières tournées et l'heure de fermer ses portes.

Nordhal pris les devant et alla s'installer à une table un peu isolée, contre un mur. Elle reconnut bien le réflexe d'une homme sur ses gardes quand il s'installa dos au mur de façon à avoir une vue dégagée sur les allées et venues dans la pièce.

Il l'invita à prendre place avec une impatience polie que ses mots contredisaient. Elle sourit à nouveau. Décidément, cet homme l'intriguait, pas seulement les raisons pour lesquelles il avait tenu à la rencontrer sans délais, mais sa personnalité elle-même intriguait la jeune femme.

Elle décida de se la jouer un peu contrariante, prenant tout son temps pour ôter son manteau avant de le plier soigneusement sur le dossier de la chaise.

L'homme attendait patiemment, et s'il rongeait son frein, il le dissimulait parfaitement bien. Elle s'assit en l'observant, sans mot dire. Il semblait d'une politesse et d'une courtoisie à toute épreuve. Il lui avait dit de l'appeler par son prénom, mais il lui donnait du « mademoiselle Albrech ». Rose se sentait d'humeur taquine, et se demanda comment il réagirait à un peu de familiarité.

Faisant signe à l'aubergiste pour qu'il vienne prendre leur commande, elle prit enfin la parole :

-« vous ne me brusquez pas. Mais je me doute que si vous avez pris la peine de vous déplacer pour me rencontrer à peine mon arrivée en ville connue, c'est que le sujet doit vous tenir à cœur. Toutefois, avant d'en arriver à ce sujet, j'aimerais bien en savoir un peu plus sur vous. Et puis, puisque vous m'avez demandé de vous appeler par votre prénom, je préférerais que vous utilisiez aussi le mien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Dim 15 Mar - 10:43


Les deux interlocuteurs se testaient mutuellement. Nordahl n'avait de cesse d'observer la jeune femme pour mieux la cerner, la comprendre. Anticiper ses gestes ou ses paroles. Et elle devait en faire tout autant, il en était certain. Le Murmure ne put s'empêcher d'esquisser un discret sourire en remarquant qu'elle se décidait finalement à prendre tout son temps pour se mettre à l'aise… Elle prenait au pied de la lettre ce qu'il lui avait lui-même dit après tout alors il ne pouvait pas lui en vouloir à ce sujet. De toute façon il ne se serait guère permit la moindre remarque à ce sujet, l'Ours restant parfaitement immobile et silencieux le temps que Rose termine de plier son manteau.

Prenant appui contre le dossier de sa chaise, son regard en profita pour parcourir la salle de l'auberge avec attention pour s'assurer que personne ne se rapproche pour entendre leur discussion. Puis lorsqu'elle appela l'aubergiste, il attendit un peu pour finalement commander deux vins chauds et épicés. Une des spécialités des nordistes, de quoi réchauffer le plus froid des corps tout en laissant une agréable saveur sur le palais. Et pour accompagner leur commande, l'aubergiste déposa une assiette de petits gâteaux faits maison. L'homme connaissait le côté gourmand de Nordahl bien que ce dernier prenne garde de ne pas piocher dans les friandises avant que la demoiselle ne se serve. D'ailleurs il préférait faire preuve de retenue pour conserver un minimum son image sérieuse, après tout.

"Je vous en prie, servez-vous. C'est une spécialité locale mais je suppose que vous devez connaître. Du moins je l'espère. "

La franchise de la jeune femme le fit sourire de nouveau, très légèrement. Elle voulait en savoir plus avant d'aborder le sujet qui amenait Nordahl. Ce qui était logique sans doute pour mieux pouvoir le cerner. Réfléchissant mûrement à sa réponse, il finit par joindre ses mains devant son visage en entremêlant ses doigts.

"Très bien mademoiselle Rose. " Conclue-t-il avec une pointe d'amusement dans sa voix bien qu'il ne se montre en rien moqueur. "Je ne vais guère m'étaler sur ma personne bien évidemment mais si vous désirez en savoir plus, je prendrai soin de le faire avec le plus de précision possible. " Murmura-t-il simplement.

"Tout d'abord sachez que je suis l'un des protecteurs de la Voix du Nord, notre guide. C'est un poste important au sein de notre hiérarchie, comme vous pouvez vous en douter. Et c'est un ordre de sa part que je désire exécuter en venant m'adresser à vous, bien sûr vous n'êtes pas forcée d'accepter. Mais nous parlerons de cela plus tard. " Il marqua une pause, pensif et… un peu désorienté. Lui qui n'avait pas l'habitude de parler de lui ignorait ce qu'il pouvait apprendre d'intéressant à la jeune femme hormis son grade… "J'aimerai vous apprendre d'avantage de choses à mon sujet pour vous inviter à la confiance, malheureusement je ne sais guère ce que vous désirez savoir de moi." Finit-il d'ailleurs par avouer. "Alors je répondrai avec plaisir à toute question qui traversera votre esprit mademoiselle Rose. "



(mon personnage s'appelle NordaHl et non NordHal, attention Very Happy )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Ven 20 Mar - 12:07

Lorsque l'aubergiste apporta la commande ainsi qu'une assiette de douceurs, Rose surprit le regard gourmand que l'homme porta sur l'assiette. Mais il était beaucoup trop bien élevé et maître de lui pour laisser transparaître de façon trop évidente cette gourmandise qu'il devait considérer comme un vilain défaut.

Elle réprima un sourire. Elle sentait qu'il y avait quelqu'un de plus joyeux et spontané derrière cette apparence guindée.

Il lui proposa de se servir, lui expliquant qu'il s'agissait d'une spécialité locale. Elle le savait, évidemment, ce n'était pas la première fois qu'elle venait à Lathor, et même si elle n'adorait pas les pâtisseries, elle en pris une en lui souriant, consciente que si elle ne l'avait pas fait il aurait préféré se priver que de faire preuve de gourmandise devant son interlocutrice.

Rose dut se mordre les joues pour ne pas sourire quand il commença sa présentation en lui disant qu'il ne s'étalerait pas sur sa vie privée. Elle s'en serait douté. Elle l'écouta attentivement quand il lui expliqua qu'il était au service direct de la Voix du Nord. Sans avoir des connaissances approfondies sur la politique des royaumes dans lesquels elle se rendait pour son commerce, Rose savait que la « Voix du Nord » était un des personnages les plus importants de la Lathorie. Donc, l'homme qu'elle avait en face d'elle qui était un de ses protecteurs ne devait pas être n'importe qui. Ceci expliquant peut-être son comportement si guindé.

Quand il évoqua la « mission » qui lui avait été confiée par la voix du Nord et qui requérait son concours, elle leva un sourcil surpris. Elle ne voyait pas trop ce qu'une petite commerçante itinérante pourrait faire pour quelqu'un d'aussi haut placé dans la chaîne alimentaire.

Elle sourit en le sentant hésiter. Il était clair qu'il n'avait pas du tout l'habitude de parler de lui. D'ailleurs, il ne lui avait rien appris qu'elle n'eut déjà deviné. La seule chose qu'il n'avait pas encore devinée était le but de cet entretien qui semblait tant tenir à cœur au soldat.

Elle réalisa aussi qu'il n'avait parlé que de sa carrière, de sa profession. Visiblement, le soldat ne vivait que pour servir, il ne se définissait qu'à travers son rôle dans la société. Cela lui donna envie de le taquiner en l'emmenant sur un terrain qui ne lui était pas familier, d'autant qu'il venait de lui en donner l'autorisation.

Avec un grand sourire, s'amusant par avance des réactions du jeune homme, elle commença :

-« Et bien, tout ce que vous venez de m'apprendre est très intéressant, même s'il n'y avait rien de propre à provoquer mon étonnement. Je me doutais déjà que vous n'étiez pas un simple soldat, même si je dois reconnaître que je n'avais pas non plus envisagé que vous puissiez être aussi haut placé à la hiérarchie militaire de ce royaume. »


Elle lui sourit avant d'ajouter :

-« Mais, ce n'est pas cet aspect de votre personnalité qui m'intéresse, ni qui me dira si vous êtes digne de confiance ou non. Ce qui m'intéresse, Nordhal, c'est de savoir qui vous êtes quand vous ne portez pas l'uniforme. D'où venez-vous ? Où avez-vous grandit ? Comment en êtes vous arriver à choisir une carrière dans l'armée ? Y'a-t-il une Madame Brandson ? »

Elle savait que ses questions directes allaient probablement mettre mal à l'aise le jeune Murmure, et c'était justement ce qu'elle espérait. Elle avait compris depuis longtemps qu'on en apprenait beaucoup plus sur les gens quand ils sont désarçonnés que quand ils sont maîtres de leur comportement.

Elle lui sourit chaleureusement, attendant de voir comment il allait gérer l'inconfort de cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Dim 29 Mar - 16:46


Oh Nordahl était un gourmand. D'ailleurs il détestait le montrer, bien que son discret ventre soit visible lorsqu'il retirait son armure malgré tous les entrainements qu'il pouvait faire pour essayer de le perdre. Redressant son regard vers la jeune femme face à lui, il savait garder son sérieux bien qu'une lueur de gourmandise luisait dans ses prunelles au moment où il se servit à son tour. Après tout elle en avait fait de même alors il pouvait bien se le permettre, non ? Croquant une toute petite bouchée dans la pâtisserie pour ne pas faire le goinfre, il lui laissa le temps de lui répondre par la même occasion.

Au moins du peu qu'il avait pu lui dire jusque-là, il avait réussi à la surprendre. Il espérait parvenir à attiser sa curiosité, suffisamment pour la faire réfléchir à cette offre qui lui tenait tant à cœur. En tout cas elle semblait pleine de vie, à voir tous les sourires qu'elle pouvait lui offrir… Bien qu'il se doutait que certains venaient de sa maladresse à s'exprimer sur certains sujets. Prenant une gorgée de vin chaud pour se réchauffer, il croisa de nouveau ses prunelles à ces mots qui… le marquèrent réellement en plus de l'intriguer. On sentait bien malgré sa stature droite qu'il ne s'y attendait pas au point qu'un long moment de silence plana le temps qu'il parvienne à se ressaisir un minimum.

"Eh bien… Quelles questions… Tout d'abord… Il n'y a pas de Madame Brandson. " Parvint-il finalement à articuler, pesant chaque syllabe comme s'il réfléchissait à chaque son qu'il allait prononcer. "Ensuite, j'ai toujours vécu à Lathor. Je hm… Je suis du coin, on peut dire. Ma famille possède une boutique dans le quartier marchand, vous êtes peut-être déjà passée là-bas d'ailleurs. Non en fait je ne pense pas. Hm… Enfin… je suis d'une famille de bouchers, je ne sais pas si vous prenez des vivres facilement périssables durant vos longs voyages. "

Nordahl tentait de garder ce discret sourire poli mais sa manière de parler trahissait son total inconfort. Il ne maîtrisait pas du tout le sujet au point qu'il s'embrouillait parfois sur la manière d'aborder la chose. Il s'y forçait pourtant, si cela permettait ensuite à la jeune femme de lui faire confiance.

"Puis… hm… Oulà comment vous résumer comment je suis en arrivé là… Ca fait si longtemps…" Il se pinça légèrement les lèvres, pensif, avant de reprendre rapidement. "Je devais reprendre le flambeau, au départ. Enfin devenir boucher, comme mon père. Mon oncle était dans l'armée et… j'ai fini par aller m'entraîner avec lui jusqu'à… gravir les échelons. Maintenant on peut dire que je cumule les postes. Je tiens toujours la boucherie même si ma sœur y travaille la plupart du temps avec mes neveux. "

Et quel résumé… Il avait omis plein de choses mais l'homme devait avoir le double de l'âge de la demoiselle alors il ne comptait pas vraiment s'étaler. Au moins avec ce qu'il avait dit là il avait suffisamment éclairci le mystère qui l'entourait. Son regard se porta vers la jeune femme qu'il détailla un instant.

"Je n'ai pas une vie très… intéressante à raconter malheureusement. Elle est même plutôt banale à dire vrai. " Murmura-t-il en haussant tout doucement les épaules, toujours légèrement mal à l'aise. "J'espère que je vous ai un petit peu éclairé sur ma vie avec ce que je vous ai dit et que... Qu'avec cela vous avez... au moins un petit peu confiance en moi."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Sam 4 Avr - 10:24

Rose dut se mordre les joues pour éviter de rire devant l'élocution hésitante de son interlocuteur. Ses difficultés à trouver ses mots lui montraient clairement que, malgré son maintien impeccable, il avait été un peu déstabilisé par ces questions incongrues.

Elle se sentit un peu coupable de sa taquinerie. Elle savait ce qu'elle lui devait. Sans lui, l'altercation dans la ruelle aurait pu prendre des proportions tragiques. Il avait été des plus courtois envers elle. Et même si elle avait depuis longtemps compris qu'il attendait quelque chose d'elle, quelque chose qu'il ne lui avait toujours pas expliqué, elle se doutait déjà qu'il était le genre d'homme à être toujours courtois.

Elle voyait bien que répondre à ses questions était un exercice des plus inconfortable pour le soldat, pourtant, il répondait honnêtement, cachant son inconfort derrière un petit sourire malaisé.

Elle écouta son histoire avec attention, se sentant de plus en plus coupable de son comportement moqueur. Elle leva un sourcil surpris quand il évoqua le fait qu'il tenait une boutique dans la ville, une boucherie, qui était tenue principalement par des membres de sa famille. C'était logique. Il ne semblait pas vraiment possible de concilier la tenue quotidienne d'un commerce avec une carrière militaire. Les deux activités étant plutôt chronophages.

Quand il conclut son discours en lui disant qu'il espérait que ce qu'il venait de lui dire lui aurait donné un peu confiance en lui, avec un petit haussement d'épaule un peu désabusé, Rose sentit ses joues s'empourprer de honte.

Elle n'avait pas voulu lui laisser croire qu'elle n'avait pas confiance en lui. Sa confiance, il l'avait gagné dans la ruelle, et par ses manières depuis leur rencontre.

Elle baissa le nez vers la table, pris une nouvelle pâtisserie et en pris une bouchée, pour gagner un peu de temps avant de répondre. Elle voulait s'excuser de son comportement. Mais ne savait pas trop quoi dire. Finalement, elle se décida pour quelque chose de simple et honnête.

Elle releva ses yeux pour les planter dans ceux du soldat, et lui offrit un petit sourire contrit en disant :

-« Je suis désolée. Je ne sous-entendais pas que je n'avais pas confiance en vous. Vos actes et comportements avant que nous arrivions ici ont parlé pour vous. Je suis parfois un peu taquine. Et je savais que des questions personnelles vous mettraient mal à l'aise. Ce n'était pas un test, juste de la curiosité déplacée et un peu de malice. »

Elle prit une nouvelle bouchée de son gâteau avant de poursuivre :

-« Je serai ravie de visiter votre boutique. Effectivement, il m'arrive parfois de prendre des denrées périssables, mais uniquement à certaines époques de l'année. L'hiver, cela ne présente pas vraiment de problème, mais l'été ou dans certaines contrées, la chaleur rend la chose beaucoup trop compliquée. »

Reprenant une contenance, et son sérieux, elle continua :

-« Mais, je suis presque sure que si vous avez pris la peine de vouloir me rencontrer aussi rapidement après mon arrivé dans votre ville, ce n'est pas pour me proposer un partenariat commercial. Et si vous m'expliquiez ce que vous attendez de moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Lun 6 Avr - 10:57


C'est voir la gêne s'insinuer sur les joues de Rose qui intrigua réellement le Murmure, le laissant même perplexe face à la situation. Il ne comprenait pas pourquoi sa réaction face à ses paroles et ce malgré le temps qu'il prit pour réfléchir à ce qu'il venait de dire… Et la jeune femme ne lui expliqua pas de suite d'où venait son malaise, cherchant sans doute du réconfort et du soutien dans la pâtisserie qu'elle venait de prendre. C'était compréhensible pour un gourmand comme Nordahl, le sucre pouvait aider dans les pires moments même si il espérait pour Rose qu'elle ne soit pas dans une telle situation.

Attendant simplement qu'elle puisse simplement parvenir à lui expliquer ce qu'elle voulait, Nordahl termina lentement son vin chaud qui paraissait plus tiède à présent. Cela ne le dérangeait pas beaucoup d'ailleurs. En redressant ses prunelles vers la jeune femme, Nord fut captivé par ses prunelles autant que par son petit sourire… Jusqu'à l'entendre s'excuser. Il resta silencieux quelques instants avant d'esquisser lui-même un très discret sourire qui ourla ses lèvres fines mais légèrement gercées par le froid.

"Je comprends mieux… La jeunesse rend malicieux, j'ai connu cela." Répondit-il avec une pointe d'amusement, se détendant progressivement maintenant qu'il avait saisi que ce n'était que de la taquinerie. Après tout, les deux protagonistes avaient bien une vingtaine d'années d'écart, il pouvait bien se permettre de dire cela.

La laissant continuer son explication, Nordahl resta pour autant des plus attentifs et hochait parfois la tête. Oh bien sûr qu'il serait sans doute ravi de lui présenter sa boutique mais il se demandait tout de même si ce serait une bonne idée pour l'humaine de faire face à ses deux neveux et sa sœur des plus caractérielles. Connaissant Edith, elle serait capable de lui faire passer un interrogatoire entier uniquement pour s'assurer que son grand frère serait entre de bonnes mains… Comme si l'Ours ne savait pas se défendre seul…

"Je pourrais vous la faire visiter avant le départ de votre caravane oui… Mais ce n'est pas pour un partenariat commercial que je désirais vous rencontrer en effet." Il toussota un petit peu pour reprendre son ton des plus sérieux et la fixa avec intérêt. "Comme vous avez pu le constater, la Lathorie est une région assez isolée de ce continent, principalement à cause du climat assez rude. Cela limite grandement nos affaires avec le Kandor. C'est la raison pour laquelle la Voix du Nord m'a expressément demandé de me rendre en Ekalesias pour m'entretenir avec les dirigeants de cette région en tant qu'ambassadeur. Cependant je n'ai jamais quitté la Lathorie. Je connais ses terres parfaitement mais au-delà de la frontière, je prends le risque de me perdre." Il prit une profonde inspiration avant de reprendre, toujours avec sérieux. "C'est la raison pour laquelle je souhaitais vous rencontrer. Vous devez souvent voyager, notamment vous rendre dans des régions plus agréables telles qu'Ekalesias… Et je désirais savoir s'il serait possible que j'intègre temporairement votre caravane pour pouvoir parcourir un chemin sûr jusqu'à ma destination. Bien sûr je saurai me rendre utile, comme garde du corps par exemple."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Mar 7 Avr - 12:06

Rose le vit se détendre progressivement au fur et à mesure qu'elle s'excusait, visiblement, il avait pris ses facéties au sérieux.

Sa remarque sur la jeunesse la fit sourire. Visiblement, il la croyait plus jeune que ce qu'elle n'était. Elle se demanda un instant si elle devait le détromper ou non.

Elle l'écouta attentivement, buvant son vin chaud, qui avait enfin atteint une température qu'elle jugeait agréable. Quand il en arriva au but de leur rencontre et à ce qu'il avait à lui demander, la stupeur la figea un instant.

Rose reposa doucement le verre de vin qui s'était immobilisé à mi-chemin de sa bouche et regarda le Murmure avec des yeux ronds. Elle ne cherchait pas à masquer sa stupéfaction. Elle devait bien avouer que ça, elle ne s'y attendait pas.

Elle avait envisagé quelques possibilités, une commande particulière, quelques questions sur ce qu'elle avait appris pendant son voyage, elle avait même envisagé qu'il la charge d'une livraison, voire qu'il lui demande d'accueillir un « passager » dans sa caravane. Mais elle n'avait absolument pas imaginé une seule seconde que ce passager puisse être lui.

Un Murmure, il devait avait une armée à sa disposition, elle ne comprenait pas bien en quoi une caravane commerciale pouvait être utile, même si elle pouvait comprendre que ses fonctions n'avaient pas dû lui donner souvent l'occasion de faire du tourisme.

Mais, d'un autre côté... Un Murmure dans la caravane, non seulement ça découragerait les brigands qu'ils pourraient éventuellement rencontrer pendant le voyage, mais ça donnerait à sa caravane une certaine aura pendant quelques temps. Laisser penser qu'elle avait des relations privilégiées avec la Lathorie ne serait pas mauvais pour les affaires.

Elle prit le temps de la réflexion avant de prendre sa décision. Parce que, quand même, accueillir quelqu'un du statut de Nordhal risquait aussi de perturber certains de ses hommes... Même si elles n'était pas au courant de l'histoire personnelle de chacun d'entre eux, et que du moment qu'ils lui étaient dévoués et fidèles elle s'en fichait et ne posait pas de question, elle savait que certains d'entre eux avait été en délicatesse avec les autorités de certains royaumes, y compris la Lathorie.

Mais bon, la plupart étaient avec elle depuis plusieurs années, et elle savait qu'ils s'étaient tenus tranquilles, parce qu'elle l'exigeait et qu'ils savaient tous que le premier qui aurait causé des ennuis plus sérieux qu'une bagarre dans un bar aurait été expulsée de la caravane manu-militari.

Une autre raison qui la faisait hésiter était la personnalité même de Nordhal. Il semblait être très carré... Très militaire... Elle ne dirigeait pas sa caravane de cette façon. Elle donnait rarement d'ordres à ses hommes. Elle demandait poliment, elle les traitait presque d'égal à égal. Dans sa caravane, le sens de la hiérarchie était des plus flou.

Plusieurs de ses hommes étaient là du temps de son père, l'avait vue grandir et prendre les rênes du commerce après le déces de son père. Pour la plupart d'entre eux, ça avait été aussi naturel que si elle avait été un garçon. Les autres n'étaient plus là depuis longtemps.

Il y en avait même certains qu'elle vouvoyait alors qu'eux la tutoyaient et l'appelaient « Nine », surnom affectueux venu d'elle ne savait plus où et qui voulait dire « petite ».

Mais tous respectaient sa position dans la caravane. C'était elle la « chef », et aucun d'entre eux n'aurait remis cet état de fait en question. Et pour ceux qui s'y seraient risqués, même si elle n'aimait pas ça, elle était parfaitement capable de se faire respecter.

Cette organisation fonctionnait, et fonctionnait même plutôt bien. Mais doutait qu'elles ne correspondent à ce qu'un militaire de carrière attendait.

Après avoir pesé le pour et le contre, elle répondit, avec un petit sourire en coin :

-« Tout d'abord, je tiens à vous préciser que même s'il est flatteur pour une femme de s'entendre rajeunir ainsi, je ne suis pas aussi jeune que vous semblait le penser. »

Elle l'observa un instant de haut en bas avant de reprendre :

-« Si j'en juge par vos manières et votre apparence, je dirais que nous ne devons avoir qu'une petite dizaine d'années de différence. Ce n'est pas ma jeunesse qui me rend espiègle et taquine, c'est mon caractère qui est ainsi. Et si nous partageons ce voyage vous aurez l'occasion de vous en rendre compte. »

Rose lui offrit un petit sourire mutin pour appuyer ses paroles.

Puis, son sourire s'effaça, elle prit l'expression qu'elle avait pour ses négociations commerciales, avant de reprendre la parole d'un ton plus posé et plus adulte :

-« Je ne vous cache pas que votre demande me surprend beaucoup. Mais que je reconnais qu'elle a des avantages pour moi aussi. Ceci étant dit, et comme elle est aussi susceptible de m'apporter quelques tracasseries, je veux bien l'envisager, mais uniquement si vous acceptez mes conditions. »

Elle laissa passer le temps de prendre une nouvelle gorgée de vin avant de reprendre :

-« Cette caravane, est Ma caravane, mon organisation, les rapports hiérarchique que j'ai avec mes hommes et encore bien d'autres choses choqueront probablement votre culture militaire. Je ne veux pas que vous interfériez. Conduire une caravane pour une femme est quelque chose de difficile, j'ai mis des années à asseoir ma position, je ne veux pas que votre présence et vos éventuelles remises en question de mes ordres ou décision ne vienne fragiliser tout ça. »

Elle planta dans les yeux de Nordhal qu'elle savait être un peu déstabilisant pour ses partenaires commerciaux. Un regard beaucoup plus mature, avec une lueur de dureté qu'il n'avait pas habituellement. Un regard, qui elle le savait, suffisait souvent à prouver à ses « nouveaux partenaires commerciaux », qu'ils n'étaient pas face à oie blanche facile à plumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Lun 13 Avr - 20:33

La jeune femme semblait progressivement perdre son teint pivoine au fur et à mesure que Nordahl se détendait, elle semblait même de nouveau à l'aise tout comme lui. D'ailleurs sa demande semblait avoir fait son effet, vu qu'elle ne termina pas de suite son verre sous la surprise, ce qui ne manqua pas de faire esquisser un très discret sourire à Nord. Elle ne cherchait pas à être une femme dont on ne pouvait discerner les pensées, se laissant volontairement trahir par son visage béat quelques instants.

Durant ces très longues minutes de réflexion, Nordahl préféra garder le silence cette fois, uniquement pour laisser à Rose le temps de peser le pour et le contre de sa proposition sans chercher à l'influencer de quelconque manière. Il n'était pas du genre à vouloir forcer les choses et n'avait rien à proposer en échange de ce voyage à part sa personne, refusant de mettre Castiel dans une mauvaise position en faisant miroiter monts et merveilles qu'il n'était pas sûr d'obtenir. L'homme profita de ce moment d'ailleurs pour reprendre une petite pâtisserie dans laquelle il croqua tout doucement pour déguster la moindre saveur sur sa langue, retenant un soupir d'aise.

Il aimait la Lathorie et malgré tout ce qu'il donnait l'air, ce voyage l'effrayait. Il ne savait pas ce qui l'attendait au-delà de la frontière, ce qu'il y verrait, quelles étaient les personnes qu'il allait croiser… Ni même si il allait revenir. Pourtant il l'avait promis à ses neveux. Nord ne pouvait pas rompre ces mots si précieux. Il ne pouvait pas leur faire vivre un nouvel abandon car il savait qu'ils ne le supporteraient pas. De plus l'optique de régler une rencontre diplomatique le mettait mal à l'aise, il était un soldat et non ambassadeur. Mais Castiel avait confiance en lui et pour cela il ne pouvait pas le décevoir. Toutes ses choses pesaient sur les épaules déjà bien alourdies du Murmure qui pourtant continuait de se montrer fort… Par fierté ? Par courage ? Ou seulement par dépit ? Il ne finissait par ne plus le savoir lui-même.

Son regard scruta intensément la jeune femme face à lui alors qu'un nouveau sourire parvenait à ourler ses lèvres lorsqu'il comprit son erreur sur l'âge de Rose. Pour sa part sa carrière de soldat autant que les difficultés qu'il avait pu connaître n'avaient fait que marquer davantage son visage malgré l'apparence jeune que l'on prêtait volontiers aux thériantrophes du Nord.

"Alors j'espère que je l'apprendrai en effet. " Répondit-il avant de reprendre tout autant son sérieux lorsque la véritable discussion commença. L'entendre parler de ses conditions ne l'étonna guère et après avoir humecté ses lèvres du vin à présent tiède, il acquiesça d'un signe de tête. "Très bien, je vous écoute. "

Il ne voulait pas accepter sans en avoir entendu le moindre détail, préférant être d'accord sur tout point avec elle plutôt qu'un conflit ne naisse plus tard durant le voyage. Nord savait que sa présence pouvait déranger certains humains tout comme cela en rassurerait sans doute d'autres… Accepter qu'il rejoigne temporairement la caravane représentait ainsi un risque pour Rose. Mais l'entendre lui dire sa principale demande ne put que le faire sourire et ce malgré le regard mature qu'elle plongea dans le sien.

"Parfait. Je ne suis pas là pour m'amuser à vous contredire ou donner des ordres à votre place, j'ai bien assez à faire ici lorsque je ne protège pas la Voix du Nord. Je ne demande qu'un guide pour me rendre dans le Kandor et non une patrouille militaire, j'en ai suffisamment à disposition ici. Je respecte votre travail de caravanière et je ne désire en aucun cas vous supplanter dans ce rôle. " Il marqua une pause pour reprendre son souffle quelques secondes. "Vous dirigez votre caravane et vos hommes comme vous le désirez, je n'ai aucun mot à dire là-dessus. Je tiens seulement à vous confirmer que je suis habitué à marcher sur des distances très longues durant une longue période, je ne vous ralentirai donc pas."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Jeu 16 Avr - 12:31

Bien qu'elle s'efforça de le cacher, le sourire de Nordhal à l'énoncer de ses conditions l'amusa. Elle ne fut pas surprise outre mesure quand il lui assura ne pas avoir l'intention de se mêler de ses affaires. Elle avait déjà compris qu'il n'était pas du genre à interférer dans les affaires des autres. Mais elle tenait toutefois à ce que les choses soient dites.

Rose écouta sa réponse en hochant la tête et dut se mordre les joues pour ne pas sourire quand il évoqua le fait qu'il pouvait marcher sur de longues distances et qu'il ne les ralentirait pas. Il ne devait pas avoir souvent voyagé avec une caravane marchande. Elle se dit que rapidement, c'est lui qui allait trouver le temps long. Une caravane n'avançait pas aussi vite qu'un homme seul, loin de là.

Elle lui sourit, laissant tomber son masque de négociatrice. Elle n'avait pas envie de jouer à ça ce soir, et surtout, elle avait compris qu'elle était en position de force. Elle pouvait donc se permettre de rester elle-même. C'était même probablement mieux. S'ils devaient voyager ensemble pendants plusieurs semaines, autant qu'il sache à quoi s'attendre.

Elle reprit son verre et but une gorgée de vin chaud. Même si le breuvage n'était pas très fort, elle commençait à en ressentir les effets.

Reposant son verre, elle releva vers lui des yeux un peu moqueurs avant de dire :

-« Je vois que vous n'avez jamais eu l'occasion de suivre une caravane. Je ne doute pas que vous ne nous ralentissiez pas. Une caravane n'avance pas très vite. Pour être honnête, je crains que se soit nous qui vous ralentissions. »

Elle laissa échapper un petit rire, mais ce reprit rapidement, ne voulant pas lui donner l'impression de se moquer.

Visiblement, le vin était plus fort que ce qu'elle pensait, et probablement que la fatigue n'arrangeait rien, elle se sentait légèrement grise. Mais la sensation était plutôt agréable.

Elle laissa échapper un soupir et s'appuya négligemment contre le dossier de sa chaise avant de reprendre :

« Et bien, dans ce cas, je ne vois aucun inconvénient à ce que vous vous joignez à nous. Toutefois, j'espère que vous ne vous attendez pas à un départ rapide. Nous venons de faire un long et pénible périple. Je n'entends pas repartir avant une dizaine de jours. Le temps que mes hommes et les bêtes se reposent et que je règle quelques affaires ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Dim 14 Juin - 18:17


Au moins elle avait abandonné son visage des plus sérieux. C'était un masque, Nordahl s'en était rendu compte au fur et à mesure de la discussion. Rose semblait bien moins formelle mais cela chamboulait toujours le Murmure qui ne savait pas par quel bout la prendre pour parvenir à s'adresser à elle. Mangeant une nouvelle pâtisserie par pure gourmandise, Nord redressa les yeux vers la jeune femme pour la détailler longuement tandis qu'elle lui expliquait, répondait à des questions qu'il n'avait finalement posé qu'indirectement. D'ailleurs il finit par se détendre à son petit rire, acceptant d'esquisser un sourire avant de répondre.

"En effet je n'ai… jamais suivi de caravane, je me suis toujours contenté d'observer leurs arrivées lors de mes jours de repos." Conclut-Nord en haussant les épaules, une pointe de nostalgie se faisant entendre dans sa voix malgré lui. "Je ne pensais pas une caravane si… mh… lente. J'ai le défaut de pouvoir faire preuve d'une certaine… impatience lorsque je dois exécuter une mission de la Voix du Nord. J'espère que je ne vous dérangerai pas avec cela. Il ne faudra surtout pas hésiter à me le dire, je me connais."

Si Rose commençait à ressentir les effets du vin, l'homme restait parfaitement stoïque. Il avait l'habitude de cette boisson qui réchauffait paisiblement ses entrailles pour vaincre le froid de la soirée. Mais il remarquait aussi la fatigue dont faisait preuve la jeune femme, ce qui était parfaitement compréhensible face à un tel périple dans la neige.

"Je comprends que vous ayez tous besoin de repos avant de repartir et surtout je vous remercie de m'accueillir. Je veillerai à protéger votre caravane, je vous l'assure." Murmura Nord paisiblement. "Si vous avez la moindre question, la moindre demande, vous pourrez me trouver aux côtés de la Voix du Nord ou bien dans ma boucherie. Enfin je vous conseille de chercher là-bas en premier lieu, ma sœur saura sans doute vous informer plus rapidement."

Le Murmure finit par terminer son verre ainsi que sa pâtisserie, s'essuyant soigneusement les mains avant de finalement se relever sur sa chaise. Il était tout à fait paisible dans sa gestuelle, le sourire aux lèvres d'ailleurs tandis qu'il tendait poliment sa main vers Rose.

"Vu l'heure tardive mademoiselle, je vous conseille à vous aussi de prendre du repos. Merci d'avoir pris sur votre temps pour discuter avec moi mais surtout d'avoir accédé à ma demande. Je vous souhaite une bonne nuit, Rose."




(désolé du gros retard, soucis persos. Je pense qu'on atteint bientôt la fin du rp, si ça ne te dérange pas bien sûr)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artisan
avatar
Messages : 62

MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   Jeu 18 Juin - 11:46

Rose rit lorsque Nordhal lui expliqua qu’il n’avait pas imaginé qu’une caravane pouvait avancer si lentement, et s’excusa par avance de l’impatience dont il pourrait faire preuve lors du voyage.

-« Ne vous inquiétez pas Nordhal, ce voyage devrait vous apprendre la patience, et je n’hésiterai pas à vous rappeler à l’ordre si besoin » dit-elle d’un ton moqueur.

La jeune femme se rendit compte que le vin lui déliait bien trop la langue. Il faut dire que la fatigue accumulée lors du voyage et les émotions du début de la soirée avait sérieusement entamé sa résistance à l’alcool. Elle se sentait presque grise sans trop savoir si c’était uniquement les effets de l’alcool ou ceux de la fatigue. Même si elle tentait de faire bonne figure, elle savait qu’elle ne devait pas faire beaucoup illusion. Elle savait que ses traits devaient être tirés et se connaissant, elle imaginait sans avoir besoin de les voir, les ombres mauves qui devaient souligner ses yeux.

Cette impression lui fut confirmée lorsque le Murmure prit congé en évoquant la fatigue qu’elle devait ressentir. Il lui assura également qu’il veillerait sur la caravane lors de ce trajet, et lui expliqua comment elle pouvait le joindre si besoin.

Elle lui sourit avec lassitude en le regardant terminer son verre et sa pâtisserie avec élégance. Quand il se leva, elle l’imita mais ne put pas saisir immédiatement la main qu'il lui avait tendu en  lui conseillant de prendre un peu de repos. Un vertige l’obligea à se retenir quelques secondes à sa chaise. Elle eut honte d’elle. Qu’allait-il donc penser ? Elle s’efforça de se reprendre rapidement et saisit enfin la main tendue en disant :

-« J’envisage un départ d’ici une petite dizaine de jours. Je vous ferai porter un message à votre boutique pour vous indiquer l’heure et la date dés qu’elle sera décidée. Et pour ce qui est de prendre du repos, ne vous inquiétez pas, c’est bien ce que j’ai l’intention de faire. Je dois reconnaître que je me sens quelque peu lasse après tant d’émotions. Mais je ne regrette pas cette rencontre des plus intéressante. Je vous souhaite également une bonne nuit Nordhal »

Elle resta immobile prés de sa chaise tandis qu’il traversait la salle à présent déserte et ouvrait la porte. Quand il eut disparu, elle soupira profondément, et entrepris de monter les escaliers vers sa chambre pour regagner son lit où elle se laissa tomber toute habillée, s’endormant avant même d’avoir touché le matelas tant elle était épuisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée agitée - [PV Nordahl Brandson] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» soirée disco sur la glace...
» Pour vos soirée jeux.
» soirée mutine
» soirée pyjama à la Médiathèque de la Tour-du-Pin
» Jeudi 8 avril 2010 - Soirée Pizza à volonté !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lunes de Merak :: MerakTitre :: LathorieTitre :: Lathor-