AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Triumvirat
avatar
Messages : 14

MessageSujet: Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)   Mer 1 Juil - 16:59


An 900, septième jour d’avril

Quelques rayons des soleils traversaient les rideaux épais de la chambre d’Hastar, ce qui était un signe que l’aube pointait le bout de son nez et qu’il devait se lever. La nuit avait été atrocement courte, il n’avait dormi que quelques heures. Après les évènements de la veille au banquet organisé dans le but de mettre la main sur le meurtrier du Kandor, il avait beaucoup de choses à l’horaire aujourd’hui. Qui plus est, il avait un invité dans le château, soit le Prince d’Ekalesias et une discussion s’imposait. Il aurait la chance de le rencontrer au petit déjeuner.

Son esprit était encore fort occupé à comprendre ce qui avait bien pu arriver lors de cette réception et pourquoi ils avaient perdu le contrôle aussi rapidement. S’extirpant de son lit, il enfila des vêtements légers, mais une tenue convenable pour rencontrer un Prince. Il rejoint finalement la salle à diner ou le petit déjeuner serait bientôt servi. Une dizaine de minutes plus tard, Nathaniel Rundel, Prince d’Ekalesias, vint le rejoindre.

« Prenez place » Dit-il poliment en lui montrant la table de sa main droite. Une fois qu’il fut installé, Elderick en fit de même et ils commencèrent à manger.

« Les circonstances de notre rencontre sont forts peu agréables, j’en conviens. Mais il est primordial que nous ayons une discussion à propos de ce qui s’est passé la nuit dernière, et surtout, de comment nous envisageons l’avenir. » Commença-t-il. « J’espère que vous avez passé une bonne nuit, aussi courte fut-elle. » Ajouta Elderick sur une note d’humour.

Des croissants, des œufs… il y avait tout ce dont il avait besoin pour débuter cette journée chargée, bien que l’appétit n’était pas tout à fait au rendez-vous, comme s’il était un peu trop angoissé. L’homme qui était enfermé dans les donjons du château n’était pas le coupable selon lui, mais il était au mauvais endroit au mauvais moment. Il n’avait pas eu cette impression lorsqu’il l’avait rencontré, mais il pouvait se tromper. C’est une autre raison pour laquelle il l’avait tout de même fait arrêté, en plus de rassurer la foule. Mais Elderick ne se sentait pas plus en sécurité parce que cet homme était derrière les barreaux, au contraire.

« Voilà comment je vois les choses. Cette réunion fut un échec lamentable, j’en suis conscient et très navré. Les habitants souhaitent seulement être rassurés et se sentir en sécurité… or, ce qui s’est passé hier n’a eu d’effet que d’attiser leur peur, ce qui est fort regrettable. Bien que nous ayons mis un homme derrière les barreaux, je doute fortement qu’il soit le responsable de toute cette tragédie. » Il marqua une pause pour prendre une gorgée d’eau. « Et je crois que plusieurs personnes sont responsables de ces meurtres, mon prince. »Dit-il en soutenant le regard de l’homme assis en face de lui.

Elderick voulait tâter le terrain pour avoir l’opinion du Prince avant d’aller rencontrer le prisonnier. Il y aurait beaucoup de questions à poser et il espérait avoir les réponses. Quoi qu’il en soit, les choses se devaient de changer… pour le meilleur, sinon cela pourrait provoquer une rébellion de la population et le Kandor n’avait pas besoin d’une guerre de plus à son tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince d'Ekalesias
avatar
Messages : 75

MessageSujet: Re: Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)   Sam 4 Juil - 18:06

Une flammèche dansait entre les doigts de Nathaniel. Il avait besoin de se calmer; bien qu’il fasse tout son possible pour le dissimuler, il était terrifié. Comment pouvait-on tuer si rapidement au milieu d’une foule sans être aperçu et pourquoi? Si l’ennemi invisible que le Kandor affrontait avait voulu porter un grand coup aux principautés, il aurait assurément été possible d’éliminer les membres du triumvirat ou encore…sa propre personne et ils n’auraient rien pu faire pour empêcher cela. Cette idée le tétanisait, l’angoisse profonde qu’il ressentait l’empêchait de fermer l’œil. C’est pourquoi il se concentrait sur la lueur réconfortante qui se glissait sur ses mains. Le prince ne se gênait pas pour user de magie puisqu’il était en «privé», c’est-à-dire, surveillé par ses gardes dans une chambre isolée. Mais tôt ou tard, l’épuisement eu raison du jeune homme qui sombra dans un sommeil trouble.

Il ne sut pas combien de temps il dormit, mais c’était bien assez pour le prince d’Ekalesias qui s’éveilla en sueur, s’extirpant d’un horrible cauchemar en serrant de toutes ses forces la couette sous laquelle il s’était réfugié. Malheureusement, celle-ci s’en retrouva roussie. Une telle chose ne lui était pas arrivé depuis fort longtemps, son pouvoir ne lui échappait que très peu en temps normal, mais ce surplus d’émotions laissait jaillir les flammes involontairement. Fort heureusement, Nathaniel ne pouvait créer de feu assez dense pour représenter un réel danger. Ses gardes s’assurèrent de faire disparaitre la couette endommagée tandis que le prince d’Ekalesias se vêtissait pour la journée qui allait débuter. Il devait aller rejoindre Elderick Hastar, thériantrophe de naissance et membre du triumvirat. C’est pourquoi son mentor avait choisi une élégante tenue qui, bien que finement décorée, demeurait relativement sobre; ce qui seyait aux évènements de la veille.

On l’escorta jusqu’à la salle de dîner où il aperçut il aperçut son hôte. Le jeune homme s’inclina poliment et s’installa à table, avec tout ce qui se tramait, il en avait presque oublié le petit déjeuner. Son interlocuteur prit la parole tandis que son mentor l’incitait à manger depuis sa position reculée. Le prince haussa un sourcil à la question du triumvirat, ne comprenant pas sur le coup qu’il s’agissait d’une tentative d’humour. Lorsqu’il le réalisa, il eut un bref rire maladroit, gêné de ne pas avoir compris sur-le-champ et répondit tout bas qu’il avait connu des nuits plus agréables. Le prince prit un croissant duquel il prit quelques bouchées en écoutant les propos de son interlocuteur. Malgré la perte de contrôle survenue de la veille, Nathaniel espérait être rassuré par son hôte. Malheureusement, ses dires allaient dans le sens inverse et le jeune homme était en accord avec ceux-ci. Il prit donc la parole d’une voix à peine audible et tremblante, malgré les efforts du prince d’en faire autrement. Il avait peur et cela était perceptible.

«Il ne serait pas exagéré de dire que le banquet fut une catastrophe en effet… Il faut que nous fassions quelque chose à ce propos. Les habitants ont besoin de savoir que nous avons les choses en mains ou que nous les aurons sous peu… et moi aussi. Pensez-vous que votre bouc-émissaire en sache plus long  que nous sur le sujet? Il apparaît peu probable qu’il soit responsable, mais nous avons besoin de toute l’aide disponible. D’autant plus que, comme vous l’avez dit, il n’y a pas qu’un seul coupable. Je soupçonne qu’il s’agisse d’un groupe quelconque ou même, d’une guilde…et…» Nathaniel déglutit péniblement avant de reprendre «Je crois que nous fassions face à des utilisateurs de magie sombre… Il y a quelque part des forces que nous ne connaissons pas et que nous ne pouvons appréhender, je ne crains que ce soit là que notre ennemi se terre…»

Le prince d’Ekalesias se retourna vers son mentor, qui le regardait, ébahi. Nathaniel n’avait pas partagé sa peur avec quiconque auparavant et à la vue de son mentor, il se dit qu’il avait bien fait. Il rapporta toute son attention vers son hôte en cherchant une réaction qui lui permettrait  de savoir ce qu’il en pensait et repris la parole, comme emporté par son élan.

«J’ai cru comprendre que vous vouliez vous rendre au cachot afin de discuter avec l’individu que nous avez arrêté…Cela vous gênerait-il si je vous y accompagnais?»

Nathaniel termina rapidement le croissant qu’il avait entamé, sa curiosité lui ayant ouvert l’appétit et observa le triumvirat en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triumvirat
avatar
Messages : 14

MessageSujet: Re: Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)   Lun 6 Juil - 18:53


La réponse du Prince ne se fit pas attendre, une réponse teintée de peur à travers cette voix chancelante. Le Prince était un jeune homme et il n’avait surement pas vécu de ce genre de situation jusqu’à présent. Elderick avait beaucoup plus de facilité à garder son sang-froid, vu son entraînement. Il était beaucoup plus calme, laissant son esprit voguer là où il le souhaitait. Elderick prit un air pensif suite aux paroles de Nathaniel, cherchant la bonne réponse.

« Rassurer le peuple avec des paroles ne mènera à rien désormais. Je l’ai vu dans le regard des gens lorsque je les interrogeais, cette peur qui les consume. Vous savez de quoi je parle. Qu'importe ce que nous aurons à dire, les pères auront peur pour leurs enfants, les mères ne pourront plus dormir en toute quiétude. » Souffla-t-il en posant son regard sur lui. « Nous avons des preuves, nous allons les exploiter. Il n’y a que l’espoir de mettre un terme à ces atrocités qui les fera continuer de croire en nous, car l’espoir est la seule chose qui est plus puissante que la peur.»

Elderick termina son repas, il n’avait pas beaucoup mangé, mais toute cette histoire li coupait l’appétit. Une fois que son interlocuteur eu terminé de manger, Elderick enchaîna.

« J’irai interroger le prisonnier, vous pourrez m’accompagner ben entendu. Mais avant, nous devrons parler de ces preuves. J’ai reçu les rapports des médecins quant aux meurtres survenus hier. Ceux-ci sont différents de ce qui ravage le Kandor… Seul le premier a été commis de la même façon, c’est-à-dire qu’il avait une sorte de morsure au cou, selon les médecins, et le corps vidé de son sang. Exactement le même mode opératoire. »

Hastar se raidit en pensant aux pauvres familles qui avaient encore perdu des leurs. Il prit une grande respiration avant de poursuivre.

« Je crois que les autres victimes du banquet ne sont que diversions et que le responsable a bien évidemment réussi à s’enfuir, nous nous sommes fait dupé. Et il est probable, comme vous le dites, que ceux qui sont responsables des victimes à travers le Kandor soient des utilisateurs de magie sombre, mais…. Elle est proscrite depuis fort longtemps. Ce sera une chose difficile à prouver. »

Elderick lâcha un soupire et balaya la pièce du regard pour s’arrêter sur le Prince. Il était jeune pour ce genre de discussion, mais les choses allaient tellement vite qu’il n’avait pas vraiment le choix. Il ne pouvait pas attendre de rencontrer tous les souverains pour agir. Il devait unir leurs forces, c’en était certain. Cette enquête devait se faire au plus vite et Elderick avait quelque idées pour cela, mais il en parlerait au Prince seulement après avoir rencontré cet homme qui avait été accusé.

Finalement, il se leva pour l’inviter à le suivre vers les donjons, tout en écoutant ce qu’il avait à dire par rapport à ses propos.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince d'Ekalesias
avatar
Messages : 75

MessageSujet: Re: Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)   Ven 10 Juil - 21:51

Malheureusement, le triumvirat avait raison. Les preuves n’avaient servi à rien pour l’instant; la majorité des intéressés savait la méthode d’élimination des victimes et Ekalesias n’avait rien de plus solide à offrir pour l’instant. Toutefois, Nathaniel espérait que son interlocuteur avait davantage d’informations qui leur permettraient de pencher la balance en leur faveur. Le prince ayant reçu la permission d’assister à l’interrogatoire, il entendait voir le fond de cette histoire.

Comme plus tôt, Nathaniel ne pouvait qu’agréer avec son hôte, l’homme semblait être plutôt sage et il semblait enclin aux mêmes idées que le jeune prince. Celui-ci passa une main sur ses yeux cernés avant de répondre, en tentant de se calmer en suivant le triumvirat qui lui avait indiqué.

«Quelles preuves avons-nous? Mis à part la… façon dont les meurtres ont été commis, ce qui est plutôt effrayant, en y pensant… Comme si… l’on avait drainé… bu…le sang des victimes… La deuxième victime cependant… Pouvons-nous être certains que le meurtrier soit de la même origine? Les convives étaient on ne peut plus nerveuses et…malgré toutes les préparations possibles... je crois que plusieurs d’entre eux avaient des armes en leur possession… La peur peut changer le plus bon des samaritains en assassin sans vergogne…»

Ils poursuivirent leur route, passant dans de nombreux couloirs, qui n’attirèrent néanmoins pas l’attention du prince qui reprit, rassemblant ses idées. Bien que le triumvirat et Nathaniel soient du même côté dans cette affaire, ils demeuraient en «visite politique» et il se devait de surveiller ses propos afin de ne pas nuire à la relation entre Ekalesias et Meniev.

« J’ai bien peur que ce soit le cas… J’aurai aimé faire quelque chose de plus…n’importe quoi… J’ai un très mauvais pressentiment en ce qui concerne la suite des choses. Notre ennemi sait qu’il peut nous frapper et que nous ne sommes pas prêts à lui répliquer… Peu importe le nombre de gardes dont nous disposions hier, cela n’a pas empêché la mort des convives et même des dits gardes… Étant donné la manière dont ces gens sont morts et notre manque de connaissance actuel, je ne vois que l’option mentionnée plus tôt… C’est-à-dire qu’il s’agit qu’une force… est impliquée. Une force maudite qui n’aurait pas dû refaire surface… Je suis conscient que nous n’avons pas de preuves pour démontrer cela, mais cela va dans les deux sens; rien ne nous prouve qu’il ne s’agit pas de cela.»

Toujours était-il que son hôte n’avait pas encore procédé à l’interrogatoire du prisonnier. Nathaniel se demanda le genre de nuit qu’avait dû passer cet homme dans les cachots de Coji. Ils arrivèrent bien assez vite au cachot et, ne sachant pas comment se déroulait un interrogatoire sérieux, il attendit que le triumvirat prenne les devants, le regard plein d’espoir et d’anxiété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murmure
avatar
Messages : 149
Localisation : Lathor

MessageSujet: Re: Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)   Sam 25 Juil - 9:22


Pour se rendre dans les donjons, il fallait descendre un long escalier de pierre qui menaient à des couloirs plutôt mal éclairés comparé à la salle à dîner où les grandes fenêtres laissaient entrer la lumière du soleil.  L'air paraissait d'ailleurs plus frais mais aussi assez lourd à cause de l'humidité ambiante… De la mousse verdâtre était parfois visible entre les pierres qui constituaient les murs mais les donjons restaient principalement bien entretenus, sans doute sous la demande du Triumvirat. Enfin pour autant ça ne restait pas un endroit agréable à vivre, plus encore pour ceux qui y étaient enfermés.

C'était le cas du Murmure d'ailleurs. Nordahl se sentait tout de même à l'étroit dans sa cellule, pas le moins du monde habitué à être enfermé comme tel. Ses poignets étaient retenus par de lourdes chaînes de métal qui entravaient ses mouvements. Il restait d'ailleurs assis contre le mur de pierre à fixer les barreaux face à lui comme si cela lui permettrait de les ouvrir par la simple force de sa pensée. Il avait passé toute la nuit ainsi, sans dormir ni même toucher à la nourriture qu'on lui avait servi le matin même. Il se savait innocent mais était peut-être le seul. Les humains semblaient prêts à tout pour que le calme revienne dans leurs cités, ce qui le poussait à la prudence.

Le silence de la cellule restait plutôt bénéfique pour Nordahl qui en profitait pour réfléchir à ce qu'il pourrait dire dans le cas où on viendrait l'interroger. Il lui faudrait bien un moyen de défense, avec un petit peu de chance l'homme avec qui il avait discuté chercherait à comprendre… peut-être pour savoir comment il avait prétendument commis ces crimes. En entendant des bruits de pas dans le couloir, il se redressa un peu avant de finalement se lever pour de bon quand il reconnut la silhouette d'un garde. Restant appuyé contre le mur quand l'homme vint ouvrir la porte, il attendit d'en avoir l'ordre pour approcher puis sortir avec lenteur de sa cellule.

Son gardien semblait assez jeune mais surtout très nerveux, au point qu'il n'avait de cesse de le pointer de son arme comme si le thériantrophe pouvait se jeter sur lui à tout moment pour le tuer. Nordahl ne désirait en rien se faire blesser accidentellement d'ailleurs et retint même un soupir en avançant avec prudence dans les couloirs. On le conduisit jusque dans une salle un peu plus grande avant de lui demander de s'asseoir sur une chaise, attachant ses poignets dans son dos. Il fixa la seule et unique porte, plusieurs gardes se tenaient autour et le surveillaient comme du lait sur le feu. Est-ce qu'on allait réellement l'interroger ?



Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et la vérité? (PV Nathaniel et Nordahl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lunes de Merak :: MerakTitre :: KandorTitre :: Meniev :: Coji-