AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thériantrophes du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fauve
avatar
Messages : 399

MessageSujet: Thériantrophes du Sud   Sam 27 Déc - 21:32

Thériantrophes du Sud






Maître mot : Férocité

La férocité est puisée dans leur côté animal, mais elle est contrôlé grâce à l'intelligence humaine, ce qui font d'eux des êtres redoutables. Il s'agit pour eux d'une façon de survivre, de se protéger et de protéger la faune, la nature. Ce sont d'honorables guerriers dévoués à leur peuple.

Histoire

Voir la section les Origines où leur histoire est répertoriée.

Destinée

L'épée.

La Destinée des Thériantrophes est liée à leur maître mot, ils se complètent selon la volonté des Esprits. Le Destin de l'Épée est d'affronter tous les ennemis qui se présenteront à eux, d'affirmer indirectement l'existence et la présence des Esprits dans la marche des événements de ce monde, de laisser une trace à travers les siècles et de veiller eux aussi d'une certaine manière, à l'équilibre. Mais plus que cela ils sont aussi les garants, les protecteurs de la vie animal. Ils sont les ennemis naturels de ceux qui nuisent à la faune. Et comme une épée ils étincelles et sont brandis en pleine lumière, ils n'apprécient pas ceux qui se cachent dans les ombres pour faire le mal.

Physique

Les thériantrophes sont de nature plus sauvage, leur corps étant façonné pour la chasse et la vie dans la nature. Leurs muscles sont souvent plus développés que ceux des humains d’où leur imposante stature. Bien que leur grandeur varie normalement selon leur animal totem, ils sont en général un peu plus grands que toutes les autres races, mais à part ces caractéristiques variables, il est assez difficile de différencier l’humain du Thériantrophe. Ils sont tout de même plus forts que les humains, plus rapides, plus rusés. Physiquement, ils ressemblent à l’animal qui grandit en eux, ainsi, s’ils ont une chevelure brune, cette caractéristique sera généralement répertoriée chez la forme animale, lorsque cela est possible. Ils ont la capacité de se transformer en un seul animal et celui-ci restera le même pour le restant de leurs jours. Ils ont une bonne endurance et leur sang est plus chaud que celui des humains. D'ailleurs, leur sang est venimeux pour les autres race, en raison de leur vie dans la jungle d'Arana qui leur a conféré cet aspect.

Cycle de vie

À leur naissance les Thériantrophes sont sous leur forme humaine sans exception, mais certains peuvent dès le deuxième jour de leur vie se transformer pour la première fois.

À dix ans un Thériantrophe aura atteint sa taille adulte, ils grandissent deux fois plus vite qu'un humain en raison de leur sang animal. De plus, ils doivent vite être capable de survivre.

Les Thériantrophes vivent en moyenne quarante-cinq ans et ont de fait une espérance de vie assez courte parce qu'ils donnent plus d'énergie au quotidien, leur corps se fatigue avec l'âge de supporter la magie qui les constitue, les Esprits n'ont pas pu les doter d'assez de talent magique pour prolonger leur existence, mais en compensation c'est une race très féconde qui se renouvelle vite. L'espérance de vie de l'animal totem n'influence absolument pas l'espérance de vie d'un Thériantrophe.

À partir d'environ quarante ans, un Thériantrophe se fatigue plus à chaque transformation et il lui est difficile de le faire plus de trois ou quatre fois par jour. Certains choisissent de finir leur vie sous leur forme animal, d'autre sous leur forme bipède, personne n'ira contester ce choix, bien que les couples se mettent en général d'accord.

Mode de vie

Les Thériantrophes du Sud vivent en osmose avec la nature animale. Leur part animale les constitue à part entière et forme un tout indissociable de leur nature humaine. Ce n'est pas un penchant incontrôlé ni l'émanation d'une quelconque bestialité, pas plus qu'une façon d'être plus féroce. C'est un don fait par les Esprits afin de leur donner accès à autre chose, à quelque chose qui échappent totalement aux autres races. C'est un secret qui leur a été confié, une arme, une manière efficace de survivre. Un mode de vie unique et un regard posé sur le monde, un regard unique, une façon de le percevoir à travers le biais de l'instinct.

Ils ont un instinct très développé, ils ne méditent pas lorsqu'un problème se pose à eux afin de chercher une réponse des heures durant, ils font confiance à leur instinct. Parfois ils arrivent qu'ils les trompent, mais ils leur suffit d'user d'un peu de prudence, de bon sens et de confiance pour éviter les pires dangers.

Ainsi ils raisonnent différemment, sont plus spontanés et authentiques. Ils ne se cachent pas, mentent très peu et préfère ne pas répondre s'ils leur instinct les pousse au silence. Cela donne une impression de simplicité qui est parfois interprété comme de la stupidité, alors qu'il n'en est rien, il faut seulement les comprendre.

Ils agissent bien souvent avec honneur et ont un sens de la famille très développé. Que ce soit avec toute leur race, avec leur village, leur famille proche ou même leur amis et alliés. Ils sont fidèles et fiables. Lorsqu'ils vous font confiance c'est que vous le méritez à vous de vous en montrer digne car eux ne vous trahiront jamais. Sauf si vous les trahissez les premiers.

Ils vivent selon des modes différents, certains préfèrent leur forme animal, et les deux cohabitent au quotidien sans aucune gêne. Ils cohabitent également avec la faune locale, à u tel point qu'un observateur naïf ne fera jamais la différence entre les Thériantrophes d'un village et les animaux qui s'y trouvent. Le chat de la grand-mère peut-être son conjoint ou sa fille. Le chien de garde le chef du village et les tigres des chasseurs.

À noter que les Thériantrophes du sud n'utilisent pas le cheval comme mode de transport, ils les gênent souvent pour leur transformation animal et ils ont l'habitude de se déplacer rapidement sur des terrains qu'un cheval aurait du mal à emprunter, dans la jungle par exemple. Mais il existe des Thériantophes chevaux bien entendu. Ils sont assez endurant pour soutenir les longues distances à pieds.

Capacités et caractéristiques

La transformation animal : À sa naissance un Thériantrophe est lié par les Esprits à l'âme d'un animal en fonction de son caractère, de sa destinée. La première transformation vient spontanément sans que l'on sache ce qui la déclenche ni quand elle se déclenchera. Habituellement, les désirs de l'enfant quant à son animal totem est prit en compte, même si personne ne peut décider. Lorsque la transformation tarde trop, on fait appel au feu et à la peur ancestral qu'il déclenche chez les animaux. Obligeant la part animal de l'enfant à s'exprimer par crainte. Dès qu'il a connaissance de son totem, un Thériantrophe peut se transformer à volonté, la transformation est beaucoup plus longue dans les premiers cas, puis se fait en quelques secondes voir instantanément en cas de grand danger lorsqu'il est plus expérimenté. Les transformations requièrent de l'énergie, donc il est possible qu'elle soit insuffisante pour prendre une forme humaine ou animale si un thériantrophe se transforme trop souvent. Lorsque cela se produit l'individu doit récupérer pendant quelques jours ou plus si nécessaire avant de pouvoir se transformer à nouveau. Certaines légendes racontent comment des Thériantrophes peu avisés sont rester piégés à jamais sous une forme ou une autre. En moyenne un Thériantrophe peut se transformer entre 6 et 8 fois par jour avant d'être épuisé lorsqu'il est en pleine possession de ses moyens. Seul le Paladin Sauvage aurait un contrôle presque absolu. Les transformation partielles sont impossibles, elle est toujours totale, et une fois sous sa forme animal un Thériantrophe bénéficie de toutes les caractéristiques propre à l'animal en ne conservant que son esprit de sa forme précédente. Sous leur forme humaine, leurs sens sont beaucoup plus affûtés. Les animaux totem sont en général ceux que l'ont trouve dans des climats à peu prêt similaires au lieu de naissance du Thériantrophe.

La crainte du feu : Les thériantrophes ont naturellement hérité de ce trait de caractère. Ils utilisent eux aussi le feu pour se réchauffer, faire à manger et s'éclairer la nuit, mais craignent le feu comme arme, tout comme la magie du feu.

Communication : Les Thériantrophes peuvent communiquer entre eux sous n'importe quelle forme ils se comprendront toujours. Lorsque possible, ils parlent, sinon ils communiquent par la pensée. Qui plus est ce n'est pas de la télépathie mais une conséquence de la magie du Sang qui est la leur. Cela ne fonctionne qu'à courte portée de même que la voix, lorsque la voix ne porte pas, que ce soit par la distance ou le bruit ambiant, les pensées non plus, ils faut alors se rapprocher, se pencher, chuchoter à l'oreille.

L'instinct animale : les Thériantophes bénéficient d'un instinct animal très poussé que ce soit pour sentir l'orage, les tremblements de terre, pour éviter une flèche un coup de lame ou bien résoudre un problème. Ils se servent inconsciemment de leur sens d'une manière plus poussée alors que consciemment ils ne perçoivent pas nécessairement beaucoup plus de nuances qu'un humain sous leur forme humaine. Leur instinct leur vient aussi des Esprits qui parfois les guident dans une direction ou une autre, lorsque de grandes décisions doivent être prisent notamment.

L’Aniline : c'est ainsi qu'est appelé le poison Thériantrophe, car les Thériantrophes du Sud ont le sang empoisonné, c'est un venin très puissant est prisé. Il suffit qu'une petite quantité parvienne à aller dans le sang d'une autre race même d'un Thériantrophe du Nord et il mourra dans les vingt-quatre heures, une sensation de brûlure atroce envahira ses entrailles jusqu'à son trépas. Ils est difficile de calmer la douleur et il existe peu de cas de rescapés.


Environnement naturel

La jungle, c'est elle qui les abrite depuis leur fuite du Kandor, elle aussi qui a fait de leu sang un poison. Les générations se succédant dans le même environnement les spores de certaines plantes vénéneuses ont finit par se mêler à leur sang et grâce à la magie de celui-ci, il est devenu un venin pour toutes les autres créatures vivantes, à l'exception des animaux qui vivent avec eux dans la jungle et qui se sont immunisés depuis des siècles. C'est un habitat hostile et dangereux, mais plus pour eux. Ils ne craignent pas les bêtes, connaissent le terrain et s'y sentent même en sécurité. Cela leur offre une protection naturelle contre les intrus et les envahisseurs non négligeable. À part s'il est né dans une ville, un Thériantrophe du Sud aura du mal à se faire à la vie citadine et aura besoin du grand air régulièrement pour ne pas devenir fou et tourner en rond comme un loup en cage. Ils sont sujet à une légère inquiétude naturelle à l'ombre des montagnes et très mal à l'aise dans les grottes sauf s'ils y résident depuis longtemps et que leur totem y soit lié. Ils existent de petites communautés de Thériantrophes qui vivent dans les grottes d'Arana.


Allégeances

La majorité des Thériantrophes du Sud ont prêté allégeance à la Lame de Sang dont l'une des premières détentrices n'était nulle autre que la Chef du Clan Sud, Kalyäh Taliësin. Cette lame ne peut être maniée que par quelqu'un doué de la magie du Sang, il s'agit donc presque exclusivement des leurs.

Certains cohabitent avec les Hauts-Elfes, partageant leur amour pour la nature selon des modes différents, mais complémentaires. Prêtant même parfois allégeance à la Lame de Sève

D'autres vivent avec les Humains dans le Kandor, espérant s'ouvrir plus de possibilités ils ont prêté allégeance à la Lame de Volonté.

Certains ont tentés de s'établir dans le Nord avec leur frère mais le climat y est décidément trop rude pour tout autre que les Nordiques et ils ont renoncés.

Prêter allégeance à la Lame de Cristal ne leur a sans doute jamais effleuré l'esprit.

Certains ont décidé de devenir Pirates afin de goûter à l'esprit d'aventure et de liberté, mais les Thériantrophes du Sud ne voient pas d'un très bon œil l'immoralité et l'absence d'honneur des Pirates. Cela dit, c'est une allégeance qui leur permet en même temps de laisser plus de place à leur nature et instinct animal.

Bien sûr enfin certains ont rejoints les Ombres et sont devenus des Reflets. Ceux là sont maudits mille fois par les leurs car ils ternissent leur image en cédant à la bestialité pure et animale. Ce n'est pas la race qui cède le plus facilement aux Ombres toutefois, ils s'en préservent autant que faire ce peut, cela ne correspond pas à leur mentalité.


Relations avec les autres races

Thériantrophes du Nord : Depuis que l'alliance a été mise en place, ils ne les voient plus comme des ennemis, ce sont leurs frères à présent et ils les considèrent comme tels, ils ne les verront plus jamais autrement que comme des alliés et même des membres à part entières de leur "famille". Ils s'entraident toujours en cas de besoin et peuvent compter les uns sur les autres. Qui plus est, en cas de conflit, ils forment ensembles un ennemi bien plus redoutables que chacun séparément. Ils se considèrent réellement chacun comme la moitié d'un tout, et c'est ce qu'ils sont.

Hauts-Elfes : ils les respectent et s'entendent plutôt bien avec eux. Ils partagent un amour sincère pour la nature chacun à leur manière, pour l'harmonie, les uns avec la faune les autres en toutes choses. En revanche, ils diffèrent dans leur approche du monde et ont du mal à s'entendre sur l'attitude à adopter vis à vis de la marche des événements. Les Hauts-Elfes les trouvent trop primitifs dans leur façon de penser et trop féroces, les Thériantrophes trouvent les Hauts-Elfes trop orgueilleux et passif. Mais au fond ils sont deux forces de la nature qui se respectent mutuellement bien que ne se comprenant pas vraiment.

Humains : ils ne les aiment pas beaucoup, les trouvant trop facilement corruptibles et trop destructeurs à leur goût. Ils s'entendent avec les Hauts-Elfes pour les dires instables et dangereux. Et en même temps, ils les jalousent un peu pour leur libre volonté. Et engendrer de la jalousie n'encourage pas les Thériantrophes à les voir d'un bon œil, encore un sentiment négatif dont ils sont l'origine. S'allier avec eux pour faire la paix suite à la guerre fut difficile, c'était eux qu'ils étaient venu combattre. Le passé n'aide pas. Faut-il voir dans leur relation la méfiance naturelle des animaux envers les Hommes ?

Eltanins : ils ne les comprennent pas, tout simplement. Leur instinct semble inefficace contre eux, ils sont opposés en tout point et pourtant les Eltanins ne leur ont jamais causé de tords, même qu'ils ont été alliés lors de la grande guerre. Ils les appellent les Ombres Blanches parce qu'ils agissent sans que l'on s'en rendent compte. Leur méfiance naturelle envers les montagnes vient aussi en parti d'eux.

Vampires : C'est une race très peu connue du peuple Thériantrophe puisque les vampires n'ont pas tendance à s'attaquer à eux, à cause de leur sang qui leur est nocif. Or, très peu de Thériantrophes habitant Arana ont croisé la route des vampires, qui se tiennent pour l'instant plus dans les Principautés Humaines. Ceux qui les ont côtoyés ressentent un indifférence envers eux, ils ne se sentent pas réellement menacés, du moins, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesmerak.forum-canada.com
 

Thériantrophes du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Bibliothèque du SavoirTitre :: Races & Groupes :: Les Races-