AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nathaniel Rundel [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince d'Ekalesias
avatar
Messages : 75

MessageSujet: Nathaniel Rundel [Validé]   Lun 26 Jan - 23:19




Présentez-vous


Prénom & Nom: Nathaniel Rundel
Sexe: Masculin
Âge:  Dix-neuf années
Race: Humain
Allégeance: Lame de Volonté

Groupe: Lame de Volonté
Rang: Prince d'Ekalesias
Métier:Prince



Description physique




C'est habituellement avec quelques poils frivoles au menton que le prince d'Ekalesias sort du palais... Sans mentionner la garde rapprochée qui surveille généralement ses allées et venues sous ordre de sa mère. Devant se donner un air majestueux pour ne pas faire honte à ses parents, ses cheveux blonds sont bien entretenus par les servantes, bien qu'il ne s'en soucie que très peu; il n'est pas rare de le voir partir bien peigné et qu'il revienne la tignasse ébouriffée en tous sens. Le trait physique le plus marquant de Nathaniel reste toutefois ses yeux grisâtres, tirant sur l'argent. En effet, il suffit de s'attarder un instant sur ses yeux pour voir qu'ils pétillent de curiosité, l'on pourrait presque percevoir un scintillement, comme si une flamme brillait derrière ses iris. Plutôt petit pour son âge, s'il ne dispose pas d'une musculature impressionnante, il reste toutefois en assez bonne forme, jugeant pertinent de conserver une silhouette svelte.

En ce qui concerne son habillement, Nathaniel apprécie particulièrement les vêtements amples, car ils ne gênent, en temps normal, pas ses mouvements et lui donnent l'air d'être plus grand qu'il ne l'est. C'est pourquoi il porte un grand manteau bourgogne en lin très fin, couvrant entièrement ses bras marqués de quelques brûlures dues à la magie qui coule dans ses veines, brodé de velours doré qui lui atteint la mi-cuisse, mais qu'il serre à sa taille avec une ceinture de cuir. C'est à cette-dite ceinture qu'il accroche ses sacs de poudre noire, dissimulés sous le drapé qui lui couvre les épaules, ces derniers pourraient passer pour de simples sacs de pièces. Pour compléter sa tenue de tous les jours, Nathaniel revêtit de larges pantalons qui dissimulent presque ses bottillons de cuir.





Description psychologique




S'il n'a pas hérité de sa mère la chevelure de flamme, il en a hérité le caractère. Bienveillant, la moindre idée de violence le fait frémir., bien qu'il ait appris avec le temps que c'était un mal nécessaire. Ayant accès à une multitude de livres et de tuteurs pour parfaire son éducation, Nathaniel est insatiablement curieux. Le monde est pour lui un éternel mystère et les êtres qui le composent ne cessent de surprendre le garçon et il se plaît à le découvrir dès qu'il le peut. Friand amateur de littérature, il se nourrit de ces objets afin d'assouvir sa soif de savoir et il les dévore en peu de temps, possédant donc un vocabulaire plus large que bien des Merakiens, le prince adore apprendre aux autres la signification de mots obscurs et incongrus qu'il vient de découvrir sur quelques pages de papiers. Assez doué dans les matières qu'on lui enseigna, on pourrait le qualifier de jeune savant, toute chose étant relative.

Mis à part les pirates, desquels il a une peur terrible puisqu'il fut bercé dès sa tendre enfance de nombreuses histoires les concernant, il croit fermement que tout être à un fond de bien. Rêveur et idéaliste, il se persuade que tous les problèmes peuvent être réglés par le dialogue et la négociation. Il espère même un jour instaurer un royaume où les armes ne seront que des mauvais souvenirs et que tous vivront en harmonie.

Malgré ses ambitions fantasmagoriques, il fait de son mieux pour apprendre auprès de ses parents et accomplir son devoir de prince, c'est pourquoi il est à l'écoute du peuple et qu'il propose des solutions aux problèmes des habitants du royaume à ses parents, tentant de se rendre le plus utile possible à la cause d'Ekalesias malgré ses plans souvent irréalisables. Il se découvrit néanmoins un talent naturel pour le communication orale et le discours, parvenant quelques fois à convaincre ses parents du ben fondé de ses arguments.





Histoire




Le jour où naquit Nathaniel fut marqué dans la mémoire du peuple pour des années à venir, tout particulièrement dans celle de la sage-femme qui avait hérité de la tâche de faire venir au monde l'héritier du trône. En effet, dès que le prince quitta sa mère, les mains se la pauvre femme furent légèrement brûlées, comme si elle avait posé la chair de sa main sur un bout de métal que l'on aurait laissé sur le feu . La victime croyant halluciner ignora le phénomène, cela faisait plusieurs heures qu'elle assistait la reine et elle crut qu'il ne s'agissait là que de fatigue. Ce dont elle ne se doutait pas, c'est que le jeune prince était né avec une affinité pour la magie et qu'elle était la première personne à être témoin de la chose. Lorsque l'on sut que la reine avait accouché d'un petit garçon, toute la peuplade célébra ce jour glorieux pour le royaume selon les mœurs. Les festivités se poursuivirent pendant près d'une semaine, une semaine où Nathaniel resta en convalescence. En effet, la sage-femme avait mentionné le phénomène au roi et celui-ci avait fait venir le meilleur médecin du continent pour examiner son fils et déceler la moindre anomalie. Rien n'y fit, cet homme ne trouva aucun problème chez le prince. On attribua alors l'étrange phénomène à la fatigue de la sage-femme, qui devait s'être brûlée en cuisinant le veille. On présenta enfin Nathaniel au peuple d'Ekalesias et le nouveau-né eut un sourire niais en voyant une telle foule, ne comprenant pas la moindre chose qui se passait.

Il resta toujours près de sa mère et un lien étroit se tissa entre eux. Affectionnant particulièrement sa mère pour sa bonté et sa douceur, elle déteignit sur le garçon au fil du temps et il développa lui-même une bienveillance profonde. Il conserva, son enfance durant, une affinité avec les flammes, pouvant regarder une chandelle brûler pendant des heures en la faisant changer de direction de manière plus ou moins involontaire, comme s'il parvenait à parler à la flamme. Divers maîtres lui enseignèrent tout ce qu'il devait savoir afin d'être un bon prince, leçons qu'il suit encore à ce jour, il apprit l'histoire, la littérature, les mathématiques et la politique. Il se plaisait vraisemblablement à apprendre de ses tuteurs et cela se voyait par la curiosité et la vivacité d'esprit dont il faisait preuve avec eux. Toutefois, un fâcheux incident le priva de son professeur de mathématiques et troubla ce dernier qui refusa de retourner éduquer le prince.

En effet, l'homme portait avec fierté une longue barbe dans laquelle il glissait ses doigts lorsqu'il réfléchissait. Un bon jour, pendant une leçon ardue, Nathaniel, alors âgé de neuf ans, adressa une question pointilleuse au personnage, n'ayant pas la réponse, celui-ci se gratta la barbe et le prince eut une idée farfelue : que se passerait-il si elle prenait feu? Il arriva ce qu'il devait arriver, la fierté de l'homme s'embrasa aussitôt. Il tenta d'éteindre les flammes venues de nulle part avec ses mains, sans effet. Il s'empressa de sortir de la salle de cours et parvint à éteindre sa barbe avec l'eau d'une serpillière qu'un domestique transportait avant de quitter le palais au plus vite, paniqué. Il se rasa le moindre poil du corps pour le reste de ses jours. Nathaniel resta assis dans la salle, ne comprenant pas le moins du monde ce qui venait de se produire devant ses yeux ébahis. Il avait toujours aimé jouer avec le feu, mais c'était la première fois qu'il apparaissait de la sorte. Soudainement effrayé, il regarda les livres de mathématique qui attendaient, impassibles sur la table, ils s'embrasèrent immédiatement. L'enfant cria, fermant les yeux, en fuyant la pièce où accoururent bientôt des domestiques qui éteignirent les flammes.

Nathaniel courut aussi vite qu'il le put, ne s'arrêtant devant aucun serviteur, malgré les multiples interpellations envers sa personne sur sa route. Tout cela était de sa faute, il avait blessé son professeur et les livres aussi, il se sentait terriblement coupable et effrayé par ce qu'il venait de réveiller. Il entra en trombe dans la salle du trône et se jeta, en sanglot, dans les bras réconfortants de sa mère qui était en pleine rencontre avec un noble qui s'offusqua légèrement d'être ainsi interrompu. Le prince tenta en vain d'expliquer ce qui venait de se produire à la rousse reine, qui s'excusa auprès du noble et s'éclipsa avec son fils.

Une fois la poussière retombée, le jeune garçon expliqua le tout à sa mère. L'histoire se répandit comme une traînée de poudre et avant peu, tout le palais savait que Nathaniel avait mis feu à la barbe de son professeur ainsi qu'à la salle de cours. Fort heureusement, la réaction rapide des domestiques permit de limiter les dégâts à la salle. Ses parents, se rendant à l'évidence, ne virent qu'une explication, leur fils possédait un talent inné pour la magie, il avait accès à cette source de pouvoir qui transcendait l'univers entier. Jugeant, pour la sécurité de l'héritier, plus sage de taire les rumeurs, l'histoire officielle attesta qu'une chandelle était tombée et qu'en voulant la ramasser, le tuteur avait mis feu à sa barbe par un malheureux accident, il était alors sorti pour l'éteindre et le feu de la chandelle s'était propagé aux livres. Toutefois, la reine prit la décision d'engager un nouveau tuteur pour son fils, un professeur de magie qui lui permettrait de mieux contrôler le pouvoir qui sommeillait en lui afin d'éviter d'autres accidents.

C'est ainsi que Nathaniel commença son apprentissage de l'art des arcanes. Se pratiquant la nuit aussi, dans le plus grand des secrets. Mais se rappelant l'incident, il amenait toujours un verre d'eau dans sa chambre avant de dormir, ou du moins, il se faisait amener un verre d'eau. On ne se questionna pas sur le pourquoi, supposant que le prince devait avoir soif la nuit. Or, après une expérimentation qui se conclut par le jet d'un coussin de plume enflammé par la fenêtre, l'héritier fit quérir un petit sceau les nuits suivantes, prétextant qu'il avait une quelconque maladie et que sa gorge était très sèche, d'où la nécessité de boire beaucoup. Les servants ne crurent pas un mot de cette maladie, d'autant plus que le jeune prince était mauvais menteur, mais ils ne lui refusèrent pas, après tout, il était le prince.

C'est par une de ces nuits de découverte que sa mère le surprit en train d'immoler une cuillère de bois. Elle le gronda sévèrement de s'adonner à de telles choses sans sa permission et le fit se coucher à l'instant même sous la surveillance d'un garde, craignant qu'il ne se réveille à nouveau et qu'il ne recommence. Chose qu'il ne fit pas, du moins, pas au beau milieu de la nuit sans l'autorisation de sa mère.

Il grandit ainsi, allant et venant entre ses leçons et autres formalités de la vie de prince. Un jour, alors qu'il observait le bateau de l'amiral prendre la mer, il s'interrogea sur le fonctionnement des canons dont disposait ledit vaisseau. Il posa la question aux gardes responsables de l'accompagner et ceux-ci lui proposèrent de visiter l'armurerie du palais ainsi que la forge, où étaient construits les canons. Trouvant cela amusant qu'un être aussi pacifiste que le prince s'intéresse à l'armement des navires, les gens de la place lui organisèrent la visite intégrale des lieux, répondant à la moindre question. Nathaniel s'intéressa aussitôt à la poudre noire, étrange matière qui permettait aux canons de faire feu. Il en déroba quelques poignées à l'insu de ses accompagnateurs et lorsqu'il revint au palais, il expérimenta avec cette nouvelle substance inconnue.

Il en déposa une petite quantité au milieu de la cour intérieure et, concentrant ses pensées sur la matière noire, une flammèche apparut à sa proximité. Ce fut plus que suffisant pour embraser ladite poudre et celle-ci explosa subitement. Les gardes accoururent aussitôt pour secourir le prince de tout danger potentiel. Fouillant les lieux méticuleusement, ils découvrirent la poudre et ce fut facile de voir que l'héritier en était responsable, étant donné les tâches sur ses vêtements. Il fut emmené devant sa mère qui lui interdit formellement, une fois de plus, de recommencer une telle chose sans surveillance et sans avoir son accord en premier lieu, lui rappelant la nuit fatidique où elle l'avait surpris à incinérer une cuillère. Le prince se défendit en disant qu'il avait fait sa dernière expérience dans la cour intérieure en plein jour et qu'il n'avait pas recommencé dans sa chambre la nuit. Cette réponse lui valut un regard mauvais de sa mère, mais elle l'autorisa néanmoins à continuer ses exercices, mais pas avant d'avoir pris les mesures nécessaires. On lui aménagea un endroit éloigné où le bruit qu'il pouvait faire ne dérangerait pas les activités du palais et on y attribua les gardes les plus loyaux pour veiller à ce que le prince demeure en sécurité.

Soudain, il lui vint une idée, s'il se procurait des quantités de poudre, serait-il en mesure de reproduire l'impressionnante œuvre des canons de l'armada? Son père, qui crut la chose amusante, en fit commander un baril pour son héritier, sous les réprimandes de la reine qui jugeait la chose dangereuse; d'autan plus que Nathaniel jetait la matière un peu partout et l'incinérait de manière plutôt aléatoire. Il s'entraîna alors à la magie alors sans relâche dans ce domaine mystérieux, si bien qu'il finit par être capable d'immoler des projectiles en plein vol, notamment des sachets de poudre, objet qu'il garde précieusement avec lui. Il se refusa toutefois d'employer ses compétences dans le but de faire du mal à autrui, conservant les valeurs matriarcales malgré son engouement pour l'art qu'il développait petit à petit.

Suite à la découverte d'un cadavre dans l'un des quartiers plus malfamés de Mordun, Nathaniel connu une maturation rapide; prenant conscience de la gravité de la chose. Il se dévoua corps et âme à la sécurité du peuple d'Ekalesias et prit l'initiative de venir en aide à ses parents de manière plus fréquente, accélérant son apprentissage.




Hrp


Ton nom: Perron
Ton âge:19 ans
Comment as-tu trouvé le forum? Merak 1.0
Combien de temps penses-tu consacrer au forum? Pas mal
As-tu des commentaires: Joie et bonheur Very Happy Il est ressuscité!
Veux-tu un parrain/marraine? Y'a les mps pour mes questions harcelantes Very Happy
Quel est le code:Validé par Théo.





Dernière édition par Nathaniel Rundel le Jeu 21 Mai - 15:44, édité 10 fois (Raison : Edition du Codage par Théo/ Correction de texte/Edit selon commentaires/ Vieillissement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Pirate
avatar
Messages : 308
Age : 27

MessageSujet: Re: Nathaniel Rundel [Validé]   Mar 27 Jan - 6:09

J'ai édité entièrement ton poste pour remettre le codage comme il faut, tu avais probablement supprimé accidentellement quelques balises importantes qui ont fait sauter le codage. Je t'invite juste à remplir à nouveau la partie HRP dont je n'ai pas fait de copier/coller. Préviens nous lorsque ta fiche sera prête à être validée Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince d'Ekalesias
avatar
Messages : 75

MessageSujet: Re: Nathaniel Rundel [Validé]   Mar 27 Jan - 16:21

Texte corrigé et complet...en théorie Very Happy J'attends de voir si la maman est en accord avec l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fauve
avatar
Messages : 399

MessageSujet: Re: Nathaniel Rundel [Validé]   Mar 27 Jan - 17:27

Bienvenue sur Les Lunes de Merak!

J'ai lu ta fiche et j'ai bien aimé en général c'est rare que des joueurs décident de faire des personnages aussi jeunes!

Quelque chose me tracasse cependant, c'est à propos du fait que de la cendre est dégagée de la bouche de ton personnage à sa naissance. Bien que la magie soit innée en lui, je trouve personnellement cet aspect trop farfelu, d'autant plus pour un nouveau-né.

Sinon dans le cinquième paragraphe quand c'est écrit: L'histoire se "rependit", faudrait mettre "répandit".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesmerak.forum-canada.com
Seigneur Pirate
avatar
Messages : 308
Age : 27

MessageSujet: Re: Nathaniel Rundel [Validé]   Mar 27 Jan - 22:28

Bon si tout est en ordre je valide donc la fiche tu peux commencer à Rp et n'oubli pas de faire ton carnet de voyage !

Ps : Fait attention à ne pas prendre l'habitude de trop surcharger en paragraphe par contre Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nathaniel Rundel [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathaniel Rundel [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) NATHANIEL BUZOLIC ≈ Mentir par amour est parfois nécessaire
» Nathaniel + Same old empty feeling in your heart
» Parrainages validés par le Conseil Constitutionnel
» La fusion! C'est validée par le CM aujourd'hui
» Pétition pour sauver les labos de proximité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des JoueursTitre :: Présentation des Personnages :: Validés-