AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Hauts-Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fauve
avatar
Messages : 399

MessageSujet: Les Hauts-Elfes   Mar 30 Déc - 13:49

Les Hauts-Elfes


Maître mot: Noblesse

La noblesse est ce qui donne aux Hauts-Elfes le respect pour la nature, mais aussi pour tous les autres êtres. C'est également cette noblesse qui leur donne leur goût prononcé pour l'harmonie, et leur Destinée et de la maintenir en place au sein de cette nature.

Histoire

Voir la section Les Origines où leur histoire est répertoriée.


Destinée

Harmonie.

Les Hauts-Elfes sont l'ennemi naturel du chaos, façonnés par l'harmonie, ils ne recherchent qu'elle. On pense à tord qu'ils sont les gardiens de la paix, mais la réalité est plus nuancée, classiquement quelqu'un qui recherche l'harmonie évitera de créer des conflits mais certains Elfes prônent l'imposition de l'harmonie par la force et la domination. Ils pourront donc être hautement maléfiques si c'est pour poursuivre leur Destinée. La bonté ou la malveillance n'intervient pas à proprement parler dans leur recherche infinie de l'harmonie la plus parfaite. Cette Destinée n'est pas née d'un hasard, elle est l'héritage de la première Destinée des Back'ashanme, et tout comme les Lilials recherchent l'équilibre, les Hauts-Elfes dans leur quête tentent de veiller sur l'ordre naturel des choses et d'assurer la pérennité de la vie.


Physique

Les Hauts-Elfes sont d'une beauté incomparable et d'une noblesse indiscutable. Leur apparence tout comme leur attitude reflète une mélange harmonieux de dignité, de grâce et d'élégance. Ils ont en général les yeux d'un doré hypnotisant, d'un vert d'émeraude étincelant ou d'un bleu profond comme l'océan. Leurs chevelures sont longues et d'une couleur naturellement pâle brillante. Ils les tressent fréquemment afin d'exposer leur beauté, ce qui leur donne d'autant plus cette allure élégante. Leur peau est lisse et soyeuse, sans généralement aucune imperfection.  Leur oreilles sont légèrement plus pointues que celle des humaines. Leurs traits sont fins et parfaitement dessinés, il n'est pas rare d'y lire une note d'orgueil noyée dans un port digne et altier. Les Hauts-Elfes ont un corps fin, élancé et très souple, mais il ne faut pas croire qu'ils sont faibles. Bien que leur apparence soit légère, ils ont quand même une certaine force, bien qu'elle puisse être moindre qu'un humain bâti. Ils sont plus grands que les humains, ce qui peut leur donné cette apparence de supériorité. Ils sont plus rapides et agiles que les autres races et se déplacent de façon très légère, on a l'impression qu'ils flottent. Leurs sens ne sont pas comparables à ceux des Humains. Ils voient plus loin et ne peuvent pas être éblouis même en regardant les trois soleils de face. Dans l'obscurité, ils voient aussi bien qu'un humain en journée, mais leur perception des couleurs se dégrade jusqu'à ne plus en distinguer une seule dans le noir le plus complet. Leur ouïe est bien meilleure et à leurs oreilles la forêt chante continuellement, et chaque plante émet une mélodie différente. Leur odorat perçoit plus de nuance pour ce qui concerne les éléments naturels uniquement, flore et faune. Dans une ville humaine ils se retrouvent avec le même nez qu'un humain. Quant au toucher, ils perçoivent bien plus de détails et sauront reconnaître une plante à une autre les yeux fermés.


Cycle de vie

Les Hauts-Elfes, à l'inverse des Thériantrophes du Sud, se développent sur un cycle beaucoup plus lent. À quarante-cinq ans un Elfe, ils atteignent leur taille adulte alors que les Sudiste arrivent au terme de leur vie.

La petite enfance dure de zéro à dix ans, l'enfance jusqu'à vingt-cinq ans et l'adolescence jusqu'à quarante-cinq ans en moyenne. Si leur corps grandit lentement, leur esprit devient très vite alerte, ils sont très curieux durant l'enfance et la petite enfance et ne cessent de poser des questions sur le monde. Ils apprennent très vite, c'est pourquoi une majeure partie des Érudits sont des Hauts-Elfes. On leur fait également visiter le Sanctuaire durant cette période. Durant l'adolescence, ils commenceront à s'interroger sur eux-mêmes, sur le but de leur existence et leur avenir, tout comme les adolescents Humains pourrait-on penser, à ceci prêt qu'ils cherchent à se positionner dans un ensemble bien plus vaste et avec une vision à la fois plus globale et précise des choses car ils ont accumulé un savoir tout aussi important. C'est durant cette période qu'ils vont se décider pour un premier métier et acquérir le savoir et la pratique nécessaire.

De quarante-cinq ans à cent ans, ils vont exercer leur premier métier avec assiduité pour rendre à la société les bons soins dont ils ont disposé jusque là en toute quiétude. Ce n'est qu'après un siècle de vie qu'ils sont en âge de procréer à leur tour. C'est en général à cet âge qu'ils vont parcourir le monde pour concrétiser le savoir abstrait qu'ils possèdent sur les autres peuples, et éventuellement trouver l'âme sœur. Ils partent en général en petits groupes, certains préfèrent d'abord chercher l'amour au sein des limites du Sanctuaire avant de partir à la découverte du monde avec l'élu de leur cœur. Certains enfin n'en sorte que bien plus tard, voir jamais. Il n'y a pas de règle et chacun est libre de vivre sa vie comme il l'entend. Leur vie leur appartient désormais et ils peuvent choisir qui ils veulent pour la partager, vivre où ils le désir et occuper le métier ou le rang de leur choix. Néanmoins, beaucoup reviennent à partir de cinq cents ans dans le Sanctuaire Elfique pour transmettre leur savoir, leur expérience, et guider au mieux les plus jeunes.

À partir de cinq cents ans, leurs cheveux et leurs yeux perdent leurs couleurs et deviennent argentés, ils sont alors appelés "Elfes Argentés". Actuellement ils sont très peu nombreux. Personne ne sait quelle est l'espérance de vie réelle des Hauts-Elfes. Ils ne se rident pas avec l'âge, leur traits deviennent certes un peu plus marqués, mais c'est avant tout dans leur regard que se lisent les ans passés et non sur leur visage ni dans la vitalité de leur corps ou de leur cœur. La mort les cueille dans une méditation profonde dont ils ne sortiront jamais.


Mode de vie

Ils vivent toujours en symbiose avec leur environnement quel qu'il soit. Les Hauts-Elfes vivant majoritairement dans le sanctuaire, c'est avec la forêt et la flore qu'ils vivent en osmose. D'une façon concrète et spirituelle. Ils vivent des produits de la forêt et leurs constructions font littéralement corps avec elle sans en briser l'harmonie. Même leur apparence découle de là. Ils ont un rapport particulier à la flore et pour eux chaque plante émet un chant différant formant une harmonie d'ensemble dans laquelle ils percevront la moindre fausse note. Ils ont un grand respect pour la nature car ils ont conscience de ne pouvoir survivre que grâce à elle, c'est pourquoi il rechignent à consommer de la nourriture animal par exemple.

Cette harmonie va même plus loin que cela, elle existe aussi sur le plan spirituel, les Hauts-Elfes, à l'instar des plantes, grandissent lentement et avec calme. ls gardent cet état d'esprit toute leur vie, ils trouvent la sérénité et la paix dans leur environnement et elle est également vraie en leur fort intérieur. Ils forment une race paisible et posée, où tout est fait avec respect et en cherchant la meilleure harmonie possible.

C'est pourquoi ils ont recours à la méditation, en plus de celle qui leur tient lieu de sommeil, pour réfléchir et trouver des solutions à leur problèmes. Cela peut sembler assez paradoxal qu'une race aussi rapide sur le plan physique soit si réfléchie et peu enclin à foncer tête baissée. Pourtant ils prennent toujours le temps, puisque du temps ils en ont plus que les autres pour bien penser les choses et ne pas se précipiter. Leur race semble donc avancée sur un rythme globale plus lent que les autres peuples, mais pourtant ils peuvent également être prompt à réagir si la réponse à apporter est simple. Seulement elle l'est rarement.


Capacités & caractéristiques

La méditation : la méditation leur tient lieu de sommeil, elle sert à ressourcer leur corps et leur esprit. C'est un processus totalement naturel chez eux. Leur yeux se ferment, mais ils ne sombrent pas dans l'inconscient, ils ont conscience du monde qui les entourent mais ne sont pas concentrés dessus, ils sont centrés sur eux même, sur tout leur corps qui récupère de sa fatigue ou de ses blessures, sur leur esprit qui est comme bercé par un lac tiède ou bien quelque part dans les feuillages, bercés par une brise douce et rafraîchissante, chacun a une image, une sensation qui lui est propre. Elle leur apporte paix et calme, leur permettant de récupérer, de faire disparaître les tensions et de voir les choses avec plus de recul, de se comprendre au mieux. Il y a deux types de méditation, celle pour se reposer et celle pour réfléchir et résoudre un problème, dans le deuxième cas ils ne ferment pas forcément les yeux, comme dans un repos léger, et c'est un processus plus volontaire et conscient, sur lequel ils ont d'avantage prise.

Sensibilité : les Hauts-Elfes vivent leurs émotions avec une sensibilité différente, ils ressentent beaucoup plus de nuances dans les émotions que les humains. La colère n'est pas simplement de la colère pour eux, ils la déclinent sur de nombreux modes. Et bien qu'ils puissent être en proie à de vifs sentiments et émotions, ils réagissent de façon moins impulsives et pulsionnelles que des humains ou des Thérianthrophes. Ils sont de manière globale plus posés et sereins. Mais peuvent se laisser aller à leur émotions, s'enfermer dans une émotion très forte par choix. Dans la vengeance, la colère, la tristesse, certains se lancent à corps perdu dans des quêtes liés à une émotion, d'autres se laissent mourir de chagrin.

Harmonie florale : les Elfes perçoivent pour chaque plante un chant différent qu'ils sont capable de reconnaître. La distance à laquelle ils la perçoivent dépend de l'environnement alentour, dans la forêt. C'est une harmonie d'ensemble dans laquelle ils sont à même de déceler la moindre fausse note et d’identifier avec précision les plantes alentours, plus ils prennent de auteurs plus ils l'entendent de loin. En revanche dans une cité humaine qui fourmille de bruits parasites, ils l'entendront de bien moins loin et devront se trouver à quelques mètres à peine de la plante pour l'entendre chanter. Ils trouvent d'ailleurs qu'elles chantent plus mal dans un environnement agressif pour elles. Lorsqu'elles chantent faux c'est qu'il leur arrive quelque chose de non naturel, être coupé, abimé, empoisonné, etc. Plus le lieu et paisible et serein et plus le chant sera beau et clair, plus pur. Cela apaise les Hauts-Elfes et les aident à méditer, ils méditent mieux dans un environnement paisible et floral. C'est ce qui fait qu'ils connaissent si bien les propriétés de chaque plante et qu'ils peuvent s'en servir pour de multiples raisons, tout en respectant l'harmonie.

Guérisseurs : Leur connaissance des plantes leur permet de fabriquer des élixirs ayant diverses propriétés, notamment la capacité de guérir certains maux. De plus, certains disent que les Hauts-Elfes ont les mains magiques, que seul un toucher suffit à guérir des plaies par un phénomène de transfert d'énergie du Haut-Elfe à la personne blessée. C'est une capacité propre aux Hauts-Elfes.  

À noter : floral ne désigne pas les fleurs seulement, mais la flore en général, les arbres y compris.

Ils sont végétariens mais comprennent la nécessité qu'ont les autres races à chasser et pêcher. Ils sont d'ailleurs d'excellents chasseurs et lors de leurs voyages en cas de besoin ils peuvent manger de la viande, bien qu'ils y rechignent un peu.


Environnement naturel

Ils vivent en symbiose avec la nature et peuplent la plupart la forêt qui constitue le Sanctuaire. Certains se sont rassemblés dans une ville nommé Illis, mais celle-ci a été créé en conservant l'harmonie avec la nature. Étant parfaitement conscients de leurs environnements et puisqu'ils comprennent les chants de la flore, ils savent toujours qui pénètrent leurs terres et peuvent déceler à l'avance quelles seront leurs intentions. Bien qu'ils s'adaptent à d'autres environnements, les Hauts-Elfes préfèrent de loin la sérénité de la nature.


Allégeances

La majorité des Hauts-Elfes ont prêté allégeance à la lame de Sève, habitant dans le Sanctuaire en harmonie avec la flore et la faune. C'est dans leur nature la plus profonde, donc peu sont portés vers d'autres allégeances. Cette lame ne peut être manié que par les Hauts-Elfes ayant prit en main leur Destinée.

Le nord n'est pas une place pour eux, car toute nature est gelée et ensevelie dans la neige, à travers les nombreux blizzards. Bien que certains Hauts-Elfes y soient déjà aller en quête d'aventure et de savoir, ils n'y sont pas restés. Il en est de même que pour les montagnes des Lilials, ils ne pourraient pas vivre sans la lumière qu'apporte les deux soleils et ils ne voient pas l'intérêt de poursuivre cette route.

Plusieurs vouent leur allégeance à la lame de la Volonté, ayant rejoint les territoires humains. Ceux-là sont souvent ceux qui veulent vivre une expérience tout autre que celle qu'ils ont vécu au Sanctuaire et qui envient cet aspect de liberté qu'ont les humains. Souvent, les Hauts-Elfes qui ont rejoint la lame de la Volonté l'ont fait par amour, ayant rejoint l'être aimé dans le Kandor.

Une petite proportion a rejoint les pirates, ayant pour principal intérêt de parcourir les océans et possiblement, de découvrir d'autres terres. Ils sont poussés par leur curiosité, mais ils finissent souvent par revenir au Sanctuaire, puisque la nature n'est pas présente à bord de navires et qu'être pirates est à l'encontre de leur Destinée, l'harmonie.

Les ombres n'arrivent pas facilement à corrompre les Hauts-Elfes, or, ceux qui ont rejoint les reflets des ombres semblent être perdus à jamais.


Relations avec les autres races


Thériantrophes du Sud: Ils les respectent et s'entendent plutôt bien avec eux. Ils partagent un amour sincère pour la nature chacun à leur manière, pour l'harmonie, les uns avec la faune les autres en toutes choses. En revanche, ils diffèrent dans leur approche du monde et ont du mal à s'entendre sur l'attitude à adopter vis à vis de la marche des événements. Les Hauts-Elfes trouvent les thériantrophes trop primitifs dans leur façon de penser et trop féroces, les Thériantrophes trouvent les Hauts-Elfes trop orgueilleux et passifs. Mais au fond, ils sont deux forces de la nature qui se respectent mutuellement bien que ne se comprenant pas vraiment.

Thériantrophes du Nord: L'opinion des Hauts-Elfes à leur égard est assez partagée, certains les trouvent trop passifs et lâches et les regardent de haut et d'autres, au contraire, pensent qu'ils devraient s’ouvrir d'avantage aux Nordiques et qu'ils gagneraient à les connaître. Ceux là sont souvent ceux qui ont réussit à briser la timidité d'un Nordique et qui ont découvert qu'ils ne sont pas les pleutres qu'on décrit parfois. Ce sont donc deux peuples qui apprennent à se connaître l'un l'autre avec les difficultés que cela peut représenter, et les incompréhensions que cela peut engendrer. Ils ont par le passés été capables d'obtenir de l'air des Nordiques et pour cela, ils ne les verront jamais comme des ennemis.

Eltanins: Ils sont un peu comme leurs cousins habitant dans les montagnes, puisqu'ils proviennent de la même lignée Back'ashanme, de sorte qu'ils leur porte aujourd'hui plus de respect qu'autrefois, maintenant qu'ils ont été lavés de toute la noirceur. Ils apprennent à collaborer lorsque nécessaire, voir même à devenir des alliés de taille afin se soumettre à la volonté des Trois Lunes.

Humains: Bien qu'ils les envient parfois pour leur volonté intarissable et leur liberté, ils savent très bien que e sont des êtres très instables, souvent portés par leur soif de puissance ou encore leur curiosité trop prononcée. Ils gardent donc un oeil averti en leur présence et peuvent à l'occasion servir de guide aux âmes perdus, pour les guider vers la lumière et l'harmonie.

Vampires: Ils ont connaissance de ces êtres créés par la noirceur et ne les voient pas d'un bon œil, sachant ce qu'ils sont des tueurs et qu'ils brisent l'harmonie et l'équilibre. À travers le temps, ils deviendront des ennemis redoutables, complètement à l'opposé des Hauts-Elfes. Ces derniers n'hésiteront pas à les tuer et à se battre pour rétablir l'ordre. De plus, l'immortalité des vampires représente une menace pour les Hauts-Elfes, car ils peuvent acquérir autant de savoir et de connaissances qu'eux, ce qui est normalement un atout pour les Hauts-Elfes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesmerak.forum-canada.com
 

Les Hauts-Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hauts les coeurs!
» Vends Figurines Elfes Sylvains et Hommes Bêtes
» Vends Gros Lot de Figurines Elfes Sylvains
» Rumeurs Elfes Noirs
» La Guerre des Elfes de Herbie Brennan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Bibliothèque du SavoirTitre :: Races & Groupes :: Les Races-